• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Incident à Paris Montparnasse : le trafic avec Bordeaux de nouveau perturbé

Lors du week-end de chassé-croisé fin juillet, l'incendie d'un poste électrique avait impacté le trafic entre Paris-Montparnasse et le Sud-Ouest. / © F3A
Lors du week-end de chassé-croisé fin juillet, l'incendie d'un poste électrique avait impacté le trafic entre Paris-Montparnasse et le Sud-Ouest. / © F3A

Une panne électrique a interrompu le trafic aux alentours de 14 heures à Paris Montparnasse. Les trains au départ et à l'arrivée de la gare ont donc été retardés. Le Sud-Ouest est concerné mais la situation revient peu à peu à la normale.

Par Alexandre Muffon Cattin

"Un défaut d'alimentation électrique perturbe la circulation des trains sur l'axe Paris-Bordeaux. Des retards et des suppressions sont à prévoir", annonce la SNCF sur le site de la gare Saint-Jean.
 

La situation commence à être résolue et le trafic reprend son rythme petit à petit mais un autre incident est venu compliquer la situation.

"Des voyageurs d'un TGV sont descendus sur les voies à Paris Montparnasse. Par mesure de sécurité, nous avons dû de nouveau interrompre les circulations au départ et à l'arrivée de Paris", a indiqué la SNCF.

 

Une annulation et quelques retards



Pour l'instant, le prochain TGV inOui qui doit arriver de Paris à 17h04 à Bordeaux n'accuse un retard que de cinq minutes.

Par contre le train qui devait arriver à Saint-Jean à 16h56 a été supprimé. Celui de 17h26 aurait un retard de 3h30. Et les prochains (17h56) de 20 minutes

Le retard de 3h30 concerne le TGV n°8485 qui est sur la ligne qui a été impactée par la panne à Montparnasse. Voilà pourquoi le train est autant ralenti alors que le rythme a repris sa cadence normale. 

Lors du dernier week-end de juillet, une panne importante avait paralysé la gare et impacté le trafic durant plusieurs jours. L'incident avait eu lieu à Montparnasse, comme un an auparavant. La gare parisienne n'est pas épargnée par les problèmes. 
 

Sur le même sujet

Poitiers : Mercy et Joy, victimes de la prostitution, survivent grâce à des bénévoles et aux associations

Les + Lus