JO Paris 2024 : les sportifs étrangers vont-ils venir s'entraîner à Bordeaux ou en Gironde ?

C'est en tout cas l'objectif de huit communes en Gironde. Pour la qualité de leurs installations sportives, elles figurent au "catalogue" des sites pouvant accueillir les entraînements des sportifs durant l'Olympiade. Ce 21 février, les huit communes girondines labellisées se rencontraient pour optimiser leurs actions.

Désignées "Terre de Jeux 2024" et labellisées Centres de préparation aux Jeux (CPJ), Bordeaux et plusieurs communes de Gironde sont en capacité d'accueillir les délégations internationales. Elles pourraient ainsi entraîner leurs sportifs dans des conditions optimales.

En Gironde, plusieurs communes sont concernées :

  • Bordeaux
  • Lacanau
  • Libourne
  • Lormont
  • Mérignac
  • Pessac
  • Saint Médard en Jalles 
  • Talence

Le skate-park fait partie des six sites retenus à Bordeaux avec la Villa Primrose, pour le tennis, le Vélodrome de Bordeaux-Lac pour le cyclisme, les salles d'escrime Guy Laupiès et André Labatut, le Stade de Hockey sur gazon Bel Air.

Les skateurs qui s'animent sur le site, ce jour-là, ne se doutent peut-être pas que le skate-parc des Chartrons pourrait bientôt accueillir des athlètes français et étrangers en entraînement. Le site a obtenu le fameux label lui permettant de les recevoir en stage lors de créneaux dédiés. 

Regardez le reportage de Karim Jbali et Sylvie Tuscq-Mounet à Bordeaux.

durée de la vidéo : 00h01mn22s
C'est en tout cas l'objectif de huit communes en Gironde. Pour la qualité de leurs installations sportives, elles figurent au "catalogue" des sites pouvant accueillir les entraînements des sportifs durant l'Olympiade. Ce 21 février, les huit communes girondines labellisées se rencontraient pour optimiser leurs actions. ©France 3 Aquitaine

Le Label Terres de Jeux

Un label précieux

Sur la page dédiée aux centres de préparation, le président palois, Tony Estanguet explique l'enjeu de ces labels "Effectuer un stage au sein d'un Centre de Préparation aux Jeux, c'est une opportunité unique de bénéficier de lieux d’entraînements conformes aux spécificités techniques de votre discipline, mais c'est surtout profiter d'un contact privilégié avec le pays hôte."

Le label reconnaît le caractère olympique des installations sportives. L'intérêt est avant tout sportif mais pas seulement : "une attractivité environnementale, patrimoniale, économique", selon Mathieu Hazouard, adjoint au maire chargé des sports. Le lieu de préparation doit permettre au sportif de "préparer les jeux de façons optimum", mais de disposer, à côté, d'un environnement appréciable  et organisé de façon à le "dégager de certaines contingences".

Un catalogue

En 2024, le Monde aura les yeux tournés vers la France et Paris en particulier à l’occasion des Jeux Olympiques et Paralympiques. Les équipes sportives et leur délégation seront accueillies pour les épreuves mais avant cela, il s'agit pour les sportifs de poursuivre leur entraînement. 

Ces centres de préparations aux Jeux de Gironde font partie du catalogue des équipements sportifs français de haut niveau. Le document a été diffusé auprès des 206 Comités nationaux olympiques et 184 Comités nationaux paralympiques. Ceux-ci pourront choisir un centre et venir s’y entraîner à leur convenance, pendant   la compétition.