Journée mondiale de l'AVC : Philippe Meynard achève son tour de France

Ce dimanche 29 mettait à l'honneur la prévention contre les Accidents vasculaires cérébraux (AVC). Un combat dans lequel s'est lancé Philippe Meynard, ancien maire de Barsac, qui vient d'achever un tour de France à vélo pour sensibiliser sur les AVC.

© France 3 Aquitaine
La date était bien choisie : ce dimanche, journée internationale de l'AVC, Philippe Meynard est arrivé à Bordeaux. La dernière étape d'un périple de près de 4 000 kilomètres, son tour de France à vélo.

Voilà 3 ans que cet ancien élu girondin s'est lancé dans cette bataille, après avoir été lui-même victime d'un AVC. Plusieurs fois par an, il part à la rencontre des Français pour les sensibiliser et aider à prévenir les accidents vasculaires cérébraux.

"On espère que ça a été utile, et que ça évitera à des personnes de vivre ce que l'on a vécu, parfois beaucoup plus douloureusement", déclarait-il ce dimanche.

##fr3r_https_disabled##
C'est sous les applaudissement que Philippe Meynard a été accueilli. Pour l'occasion, un stand avait été dressé permettant de tester ses connaissances sur les signes avant-coureurs des AVC.

La tension, c'est capital : 8 personnes sur 10 qui ont fait un AVC ont des problèmes de tension.


Chaque année en France, près de 800 000 personnes sont victimes d'un AVC et parmi celles-ci, 30 000 en décèdent. Chez la femme, c'est même la première cause de mortalité.

Or, chacun peut agir sur sa santé pour les éviter. Selon la Société Française Neurovasculaire, 5 mesures préventives sont facilement réalisables et permettent de diminuer de 80% le risque de faire un AVC.

© Société Française Neurovasculaire

► Revoir le reportage d'Eddilya Eugène-Mormin et Delphine Roussel-Sax :

durée de la vidéo: 01 min 36
Journée mondiale de l'AVC : Philippe Meynard achève son tour de France ©France 3 Aquitaine

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter