• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Jumping de Bordeaux : le belge Pieter Devos décroche le Grand Prix

Le belge Pieter Devos et son cheval Espoir, hongre néerlandais de 14 ans, se sont montrés les plus rapides des dix barragistes. / © MEHDI FEDOUACH / AFP
Le belge Pieter Devos et son cheval Espoir, hongre néerlandais de 14 ans, se sont montrés les plus rapides des dix barragistes. / © MEHDI FEDOUACH / AFP

Ce samedi, Pieter Devos s'est montré le plus rapide des barragistes, s'illustrant en 36'53 secondes. Coup double pour le Belge, qui remporte le Grand Prix du Jumping international de Bordeaux et se qualifie pour la Coupe du monde de saut d'obstacles FEI de Paris-Bercy, qui se tiendra en avril.

Par Jeanne Travers avec AFP

Il a pris des risques, et ses choix ont payé : ce samedi 3 février, le belge Pieter Devos a décroché le Grand Prix du Jumping international de Bordeaux, sa première victoire de l'année avec son cheval Espoir.

Le duo s'est imposé à l'issue d'un barrage à 10 cavaliers. Devos s'est révélé le plus rapide et a devancé, en 36'53 secondes, l'allemand Marcus Ehning et l'espagnol Manuel Fernandez Saro. Le public a longtemps cru à une victoire espagnole, mais c'était sans compter sur l'audace de Pieter Devos qui a pulvérisé le temps grâce à une dernière ligne au galop, couplée de plusieurs virages ultra courts.

C'est vrai que j'ai pris le maximum de risques. Le parcours du barrage était très délicat avec des virages compliqués à négocier, notamment celui du deuxième au troisième obstacle. Sur la dernière ligne, je n'aurais pas pu aller plus vite, mais plus je m'approchais du dernier vertical et plus j'avais le sentiment que l'obstacle s'éloignait", a expliqué le vainqueur.


Par cette victoire, le Belge signe un coup double : il se qualifie également pour la finale de la Coupe du monde de saut d'obstacles FEI, qui se tiendra à Paris-Bercy du 11 au 15 avril. Il remonte à la 7ème place du classement provisoire de la Coupe du monde avec 49 points.


Côté français, Roger-Yves Bost a terminé 7ème. Malgré une qualification en barrages, le cavalier a fait tomber une barre de l'avant-dernier obstacle. "Je voulais gagner", a regretté Bost, "malheureusement j'ai perdu du temps après le double, j'ai voulu rattraper et j'ai fait une faute sur l'obstacle suivant. Mais bon, Pieter était quasiment imbattable ce soir !" a-t-il concédé.

Kevin Staut, leader de la Coupe du monde avec Rêveur de Hurtebise, a commis une faute. Deux pour Simon Delestre et Pénélope Leprévost. Quand à Julien Epaillard, il a essuyé un refus de la part de son cheval Usual Suspect d'Auge.


Ce dimanche 4, tous seront de retour à 14 heures pour le Grand Prix Land Rover. Une épreuve remportée l'an dernier par un certain... Pieter Devos.

A lire aussi

Sur le même sujet

Blocage de la zone commerciale à Lescar par les "gilets jaunes"

Les + Lus