La grippe arrive en avance dans la région

Publié le
Écrit par Hélène Chauwin .

Depuis la semaine dernière, la Nouvelle-Aquitaine est en phase pré-épidémique. Les derniers indicateurs connus sont en hausse. Le virus majoritaire touche surtout les plus de 65 ans. Or, la vaccination accuse un retard conséquent, comparé à l'an dernier.

Et de trois ! Après la bronchiolite, après la Covid, voici la grippe version 2022. Elle est en avance et coupe la France en deux couleurs : rouge pour 9 régions, orange pour quatre autres dont la Nouvelle-Aquitaine. 

Les indicateurs collectés par Santé de publique France sont en augmentation comme les actes de SOS médecins qui grimpent de 5,1% à 8% en une semaine pour la grippe. 

Le virus, majoritairement le A(H3N2), circule davantage depuis deux semaines.  

Ce qui inquiète, c'est qu'au Canada et aux Etats-Unis où la grippe arrive plus tôt, elle touche surtout les personnes de plus de 65 ans. 

La grippe, dont la période d’incubation varie de 1 à 3 jours, rappelle Santé publique France "est une infection respiratoire aiguë, contagieuse" qui se transmet de personne à personne par les sécrétions respiratoires à l’occasion d’éternuements ou de toux, ou  par contact indirect à travers des objets contaminés.

Les lieux confinés et très fréquentés (métro, bus, collectivités scolaires…) sont propices à leur transmission"

Deux mesures préviennent efficacement la grippe. 

D'abord les gestes barrière. Ce sont les mêmes pour lutter contre la bronchiolite, la Covid et même la gastro entérite : porter le masque, se laver les mains en particulier

Laurent Filleul insiste 

"Notre discours à Santé publique France est de porter le masque avec raison : si l'on est symptomatique, on porte le masque. Dans un milieu confiné comme les transports, on porte le masque. En revanche, dans la rue, pas besoin de masque. C'est un comportement de bon sens". 

L'autre mesure de prévention est le vaccin, différent de celui de la Covid. Or, selon un grand groupe pharmaceutique, les vaccinations sont en baisse de 47, 5 % dans ses officines comparé à l'an dernier à la même époque.  

Il est pourtant fortement recommandé, pour les plus de 65 ans, en particulier par les médecins et par le gouvernement : 

Il faut faire de la pédagogie martèle Laurent Filleul. 

Les gens ne se rendent pas forcément compte que la vaccination permet d’éviter les formes graves pour la grippe comme pour la Covid. C'est un progrès de la science et de la médecine dont il faut profiter.

 

Quand à l'hypothèse selon laquelle, nous serions plus fragiles au virus parce que depuis trois ans, nous sommes masqués, aucune étude ne l'a validée pour l'instant indique le responsable de la cellule régionale de Santé publique France en Nouvelle Aquitaine chez Santé publique France. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité