Le boom de la location de piscines entre particuliers en Aquitaine

A l'ère du Covid-19, nombreux sont les vacanciers qui ont déserté la plage ou la piscine municipale et optent à la place pour la location de piscines privées. Des locations qui permettent aux usagers de se rafraîchir loin de la foule, et aux propriétaires de financer l'entretien de la piscine.

Aors que les températures estivales semblent enfin arrivées en Gironde, nombreux sont les particuliers qui font le choix de louer une piscine privée, l'espace d'une après-midi ou d'une soirée : au cours des dernières années, les sites de location de piscines entre particuliers tels que Swimmy, We Peps ou louerunepiscine.com ont ainsi connu une explosion de leur fréquentation.

Un phénomène antérieur à la pandémie de Covid 19, mais qui s'est accéléré après la mise en place des premières mesures sanitaires.

Une conjoncture dont a notamment profité le site Swimmy.fr, qui a connu une croissance constante depuis son lancement à l'été 2018 : la plateforme s'est implantée depuis peu en Italie, en Espagne, en Allemagne et aux Etats-Unis, et compte désormais 161 000 utilisateurs, dont 3 000 propriétaires de piscines, contre respectivement 62 000 et 2 500 en juin 2020.

Selon Sarah Jamy, responsable de la communication pour Swimmy, le site vise les 40 000 réservations cet été, contre 16 000 l'année dernière. 

Car si la location de piscines entre particuliers avait déjà le vent en poupe après le premier confinement, l'arrivée du pass sanitaire devrait confirmer cette tendance : celui-ci est désormais exigé à l'entrée de tous les établissements sportifs accueillant plus de cinquante personnes, soit les salles de musculation et de fitness, et les piscines (tant en intérieur qu'en extérieur). 

→ regardez le reportage de Taliane Elobo et Jean-Michel Litvine :

Le boom de la location de piscines entre particuliers en Aquitaine

De 10 à 40 euros par personne, et par demi-journée

En Aquitaine, 235 piscines sont disponibles à la location, dont environ une soixantaine à Bordeaux et aux alentours.

"Cela fait 3 ans que nous mettons notre piscine à la location, et cela fonctionne plutôt bien, explique Grégory, promoteur immobilier résidant à Eysines. La première année, ça n'avait pas beaucoup marché, mais en ce moment nous avons 2 à 3 demandes par jour."

Il loue sa piscine de 4 x 9 mètres à 20 euros par personne et par demi-journée. Un tarif dans la moyenne de ceux pratiqués à Bordeaux, qui vont généralement de 10 à 45 euros par personnes et par demi-journée.

"Dès qu'il fait beau, nous sommes très sollicités, assure Grégory. Pour l'essentiel, ce sont de nouvelles personnes, mais nous avons aussi plusieurs locataires qui reviennent d'une année sur l'autre."

Et pour faire face au Covid, il dit respecter toutes les mesures sanitaires : "on porte le masque lorsque l'on reçoit des gens, on respecte les distances de sécurité et je désinfecte régulièrement les équipements."

Alors que la France compterait près de 3 millions de piscines privées, juste derrière les Etats-Unis, il y a fort à parier que ce phénomène ne disparaisse pas de sitôt.

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
loisirs sorties et loisirs vacances tourisme économie