Législatives 2022 : à Bordeaux, l'écologiste Nicolas Thierry élu nouveau député de la deuxième circonscription

Il a remporté les élections législatives ce dimanche 19 juin avec plus de 53% Nicolas Thierry, candidat écologiste déjà implanté dans la région, représentera la deuxième circonscription de Gironde jusqu'en 2027. Portrait du nouveau visage de la circonscription de Bordeaux centre.

Il n'en est pas à son premier mandat. Elu avec 53,34% des voix ce dimanche 19 juin à la tête de la deuxième circonscription de Gironde, Nicolas Thierry s'est déjà fait une place dans la politique en Nouvelle-Aquitaine. Son ascension pour représenter Bordeaux à l'Assemblée Nationale marque aussi l'implantation du vote écologiste dans la capitale girondine, dirigée depuis 2020 par le maire EELV  Pierre Hurmic. 

Réaction de Nicolas Thierry sur notre antenne lors de son élection ce dimanche 19 juin ►

durée de la vidéo : 00h02mn22s
Nicolas Thierry élu nouveau député de la deuxième circonscription de Gironde ©France 3 Aquitaine

Les vignes, sa terre natale

Le département, Nicolas Thierry le connaît sur le bout des doigts. Né à Créon dans une famille de viticulteurs et de chasseurs, il est très jeune au contact de la nature.

Un environnement qui pousse alors le candidat EELV à pousser la porte du parti écologiste.

Cette protection du vivant, du climat et de la communauté humaine, c'est dans ce mouvement que j'ai pu trouver ce lien.

Nicolas Thierry, député écologiste de la 2e circonscription de Gironde

A 46 ans, Nicolas Thierry réside toujours à proximité des vignes familiales dans l'entre-deux-mers. Après avoir obtenu un diplôme de sociologie et d'histoire, il devient consultant pour l'accompagnement du développement durable. 

Du conseil régional à l'Assemblée

En 2015, il arrêtera sa profession après son élection au conseil régional, via l'accord entre le PS et les Verts, dans la liste d'Alain Rousset. Il occupe alors pendant six ans le poste de vice(président en charge de la biodiversité. 

Mais en 2021, il décide de faire cavalier seul en présentant une liste d'écologistes indépendants, après de nombreuses dissensions avec la majorité régionale. LGV, agriculture industrielle, décentralisation, Nicolas Thierry ne se retrouve plus dans la vision de la gauche aquitaine. 

► Le portrait de Nicolas Thierry, lors des élections régionales de 2021

Sa liste arrivera quatrième et permettra d'obtenir 19 sièges au conseil régional à celui qui, depuis, est devenu le chef de file des écologistes dans la région. 

Ce dimanche, c'est donc une nouvelle victoire de celui qui a fait de l'environnement, une lutte quotidienne. Il bat la députée sortante machiniste Catherine Fabre. 

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Nouvelle-Aquitaine
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité