Mérignac : le corps d'une femme "retrouvé carbonisé sur le trottoir", son époux interpellé

Un homme aurait tué sa compagne en la brûlant après l'avoir blessée par arme à feu. L'homme, connu des services de police, a été interpellé. 

 

Une opération de police est en cours avenue Carnot à Mérignac ce mardi 4 mai.
Une opération de police est en cours avenue Carnot à Mérignac ce mardi 4 mai. © Vincent Dubroca

L'opération de police est toujours en cours à Mérignac ce mardi 4 mai à 20h. Les forces de l'ordre sont présentes en nombre dans le quartier d'Arlac. 

Contacté par téléphone, le maire de la commune Alain Anziani, nous a confirmé la présence de la police sur place. "Tout ce que je sais pour l'instant c'est ce qu'un homme aurait tué sa femme de trois balles de revolver".

"Le corps de celle-ci a été retrouvé carbonisé sur le trottoir", précise l'élu. "L'homme a été interpellé. Il serait connu des services de police". "Nous ne connaissons pas les motifs de cette personne pour le moment", explique Alain Anziani. 

Notre équipe a pu rencontrer sur place une voisine. "Il avait été en prison, je ne comprends pas pourquoi il était sorti", se désole-t-elle. "Il la battait, elle avait porté plainte, la police était déjà venue".

"Elle était très gentille, discrète. C’est quelqu'un qui fermait les volets quand son ami gueulait pour pas que ses voisins l’entendent".

Une voisine

Le mari de cette riveraine se trouvait sur place au moment des faits. Selon elle, il aurait tout vu. « Il est arrivé et elle a couru. Il a tiré un coup de fusil, un autre coup de fusil. Elle était au sol, il a tiré un autre coup de fusil. ll a pris un bidon d’essence et il l’a brûlée ».

Selon nos informations, les trois enfants du couple n'étaient pas présents au moment des faits. Une cellule psychologique a été mise en place sur les lieux du drame.

Le parquet de Bordeaux a été saisi. Il confirme la mort d'une femme et l'interpellation d'un homme sans en dire plus. "Trop tôt", nous dit-on. La DDSP évoque "un homicide probablement commis sur conjoint", précisant que "l'individu, auteur présumé des faits, a été interpellé". 

 

Vers 20h, une cellule psychologique a été mise en place avenue Carnot à Mérignac.
Vers 20h, une cellule psychologique a été mise en place avenue Carnot à Mérignac. © Sandrine Leclere

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers justice société