Neuf morts sur les routes : "assez ! " Le coup de colère du préfet après un bilan de juin dramatique en Gironde

La sécurité routière en Gironde se dégrade. Depuis le début du mois de juin, neuf personnes ont déjà perdu la vie dans des accidents de la route. Trop, pour le préfet du département qui tire la sonnette d’alarme.

En deux semaines, le nombre de morts sur les routes de Gironde en juin est déjà conséquent. Neuf personnes ont perdu la vie dans des accidents. Piétons, motards, cyclistes ou automobiliste, toutes les catégories d’usagers sont concernées. 

Un mort tous les deux jours

C’était le 2 juin. Quatre jeunes percutent un arbre après une course-poursuite dans le secteur de Libourne. Aucun ne survivra. Ce sont les premières victimes de ce mois de juin, mais malheureusement pas les dernières. 

Le nombre continue de grimper au fil des jours. Un motard décède le 4 juin, sur la rocade bordelaise, après le dépassement non vérifié d’un poids-lourd. Le même jour, le passager d’un utilitaire perdra aussi la vie sur la rocade. “La conduite à risque sur la rocade bordelaise de deux conducteurs a engendré le freinage intempestif d’un des véhicules, responsable de la collision entre deux autres véhicules”, détaille Etienne Guyot, le préfet de la Gironde.

Le 5 juin, c’est un piéton qui décède, percuté par un tramway à Bordeaux. Une cycliste succombera à ces blessures le 9 juin, après avoir été écrasée, une semaine plus tôt, par un camion qui tournait droite. 

Au dernier jour de mai, un piéton est victime d’un accident avec un utilitaire qui effectuait une marche arrière. Un décompte dramatique qui inquiète les autorités et les associations de sécurité routière.

"Assez !"

Ce 14 juin, la préfecture de Gironde a poussé un “cri d’alarme”. “Assez !”, lance-t-il. “Le préfet appelle tous les usagers de la route, conducteurs, cyclistes et piétons, à changer radicalement de comportement, à davantage faire attention aux autres”, indique la préfecture, dans un communiqué.

Pour la préfecture, le constat est sans appel : le manque d’attention, les conduites à risque et les attitudes “irresponsables”, sont à l’origine de ces morts. “Redoublez de prudence, regardez de chaque côté, veillez aux angles morts, modérez votre vitesse, ne faites pas autre chose en conduisant… : bref soyez plus responsables !”, martèle le préfet.

Entre janvier et juin, 32 personnes ont perdu la vie sur les routes de Gironde. C’est 13 % de plus qu’en 2023. Un chiffre en nette augmentation par rapport à l’année précédente. Sur l’année 2023, le département recensait 70 décès suite à des accidents. Et déjà, la vitesse excessive ou inadaptée était impliquée dans la moitié des accidents mortels.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Nouvelle-Aquitaine
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité