• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Nouvelle mobilisation devant le commissariat de Bordeaux après la nuit en garde à vue de six militants pour le climat

Rassemblement de protestation après l'arrestation des six militants, samedi 16 mars à Bordeaux, devant le commissariat de police. / © Denis Salles / France 3 Nouvelle Aquitaine
Rassemblement de protestation après l'arrestation des six militants, samedi 16 mars à Bordeaux, devant le commissariat de police. / © Denis Salles / France 3 Nouvelle Aquitaine

Peu avant le départ de la "marche du siècle" ce samedi à Bordeaux, une trentaine de militants pour le climat ont badigonné la façade de la Caisse des dépôts et des consignations de savon noir. Six d'entre eux ont été arrêtés, ils ont passé la nuit en garde à vue et viennent d'être relâchés. 

Par Alice Robinet

Ce dimanche matin, le porte-parole de l'association Attac appelait à nouveau à la mobilisation devant le commissariat de Bordeaux, à Meriadeck. 
 

La veille, six militants de Attac et ANV Cop 21 ont été interpellés après le badigeonnage de la Caisse des dépôts avec du savon noir. Ils participaient à une action pour dénoncer le financement des projets d'exploitation d'énergies fossiles. 

Parmi les personnes arrêtées, l'attachée parlementaire du député de la France Insoumise, Loic Prud'homme. Ce dernier dénonçait une attitude d'intimidation de la part de la police, jugeant ces gardes à vues disproportionnées.  
 

Les arrestations sont survenues peu avant le départ de la "marche du siècle", qui a réunit plusieurs milliers de manifestants à Bordeaux, contre l'inaction climatique des gouvernements. 
 

Samedi soir, un premier rassemblement de protestation a été organisé devant le commissariat. Attac et ANV Cop 21 exigeait la libération de leurs militants. 


Reportage lors du rassemblement de soutien aux militants arrêtés, samedi 16 mars à Bordeaux : 
Six militants interpellés après le badigeonnage de la caisse des dépôts au savon noir à Bordeaux
Intervenants : Loïc Prud'homme, député de la Gironde France insoumise, Juliette, militante ANV-COP21 Equipe : SALLES Denis, LECUYER Pascal, RABRÉAUD Charles
 
Les six militants ont finalement été relâchés aux environs de midi, après 24 heures de garde à vue, indique Attac. 
 

Sur le même sujet

Retour sur le concert d'Ibrahim Maalouf au Surgères Brass Festival

Les + Lus