Octobre Rose : le tatouage après un cancer du sein

Quelle belle et délicate initiative ! " Soeurs d'Encre " c'est l'association qu'une bordelaise a créé pour accompagner et assister les femmes souhaitant se faire tatouer après un cancer du sein. Une façon de se réapproprier son corps, de vivre et de sourire...tout simplement.

Par Marie Rigout

A l'initiative de cette association " Soeurs d'Encre ": Nathalie Kaïd, photographe-plasticienne. Ce n'est pas la première fois que Nathalie participe activement à Octobre Rose. En 2010, elle proposait une exposition, " Aux seins de la vie ", expo retraçant la vie des femmes à travers leurs seins. 40 femmes avaient accepté de poser. 


Exposition "Aux seins de la vie" de Nathalie Kaïd

Je veux que mon oeil sublime et révèle la féminité de toutes les femmes jeunes ou âgées, je veux aller à l'encontre des standards de beauté des magazines qui rendent tant de femmes malheureuses.       Nathalie Kaïd



L'année dernière, l'association organisait à Bordeaux, à la maison rose, et en collaboration avec des médecins de l'Institut Bergonié, l'opération Rose Tatoo. La maison rose accueillait et accompagnait toutes ces femmes qui souhaitaient se faire tatouer les seins.
Revoyez le reportage!

Elles se font tatouer le sein pour enfin pouvoir parler de leur cancer au passé
La maison rose à Bordeaux qui accompagne les femmes atteintes de cancer du sein propose des tatouages gratuits pour permettre leur permettre de se réapproprier un corps mutilé.



 

Sans l'opération Rose Tatoo, je n'aurais pas pû franchir le cap......Laura

© Nathalie Kaïd
© Nathalie Kaïd

 

Quand je me regardais dans la glace, je voyais ma maladie. Tout cela a été effacé. Ce n'est pas oublié mais je vais pouvoir me focaliser sur autre chose que mes seins. Je ne pouvais plus supporter cette image, même dans l'intimité ou face à mon mari. Je suis restée deux ans sans aller à la plage, sans décolletés, sans petits tops !              Laura, 31 ans
                                                                                                                                       

Quelques chiffres :

54 000 nouveaux cas de cancer du sein par an en France

1,7 million de nouveaux cas de cancer du sein par an dans le monde

12 000 décès par an en France

522 000 décès par an dans le monde

50 ans, début du dépistage par mammographie. Il est proposé à toutes les femmes jusqu'à 74 ans avec une mammographie tous les 2 ans.

Sur le même sujet

Marée noire du Prestige : l'interview de l'avocat Renaud Lahitète

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne