Orages violents et grêle s'abattent sur les vignes du Médoc, l'ouest de Bordeaux et le littoral de la Gironde

Publié le Mis à jour le

Annoncés par Météo France, les orages accompagnés de grêles ont provoqué des dégâts. Le littoral et le Médoc ont été particulièrement touchés aux alentours de 21 heures. 200 interventions ont été réalisées par les pompiers. Le vignoble du Médoc a souffert.

Il n'a duré que quelques minutes, vers 21h, il faisait encore jour. Le ciel est littéralement tombé sur la tête des Girondins situés à l'ouest de Bordeaux, sur le littoral au nord du Bassin d'Arcachon et dans le Médoc. 

Sur le vignoble, les dégâts sont en cours d'évaluation mardi matin. " C'est terrible dans certains endroits" témoigne Stéphane Le Bot, maire adjoint de Cussac Fort Médoc. 

Saint-Seurin de Cadourne est touchée sur 100 % de son territoire avec 40 à 80 % de pertes selon les premières estimations. 

Stéphane Le Bot - maire adjoint de Cussac Fort Médoc

France 3 Aquitaine

De nombreux habitants des secteurs touchés ont filmé, photographié, partagé sur les réseaux ce ciel déchaîné. 

durée de la vidéo : 07sec
orage sur Bordeaux ©Hélène Chauwin

Annoncé par les prévisionnistes de Météo-France, l'épisode orageux est à la hauteur des attentes, avec une forte intensité. Des microrafales ont été enregistrées à 105KM/H sur la station de Bordeaux-Mérignac et 100KM/H sur le littoral girondin. 

La Préfecture avait averti et la vigilance orange était affichée. 

Les pompiers de la Gironde ont enregistré 200 interventions.  

Chez les particuliers, des voitures sont endommagées, les jardins aussi. Un commerce du Taillan Médoc annonce sa fermeture pour une période indéterminée à cause des dégâts.

Des grêlons et des bosses

La violence des chutes de grêle en a surpris beaucoup en Gironde. A Caudéran, aux alentours de 21h20, alors qu’il se rendait en vélo chez un ami, l’averse a en effet pris par surprise Oscar.
Avançant
difficilement face à la force du vent et de la pluie, le jeune homme commence alors à recevoir des billes de glace sur le bras et la cuisse,  avant que son visage ne soit également touché. Un peu en panique et sentant la dangerosité de la situation, il s’arrête alors sous l’abri le plus proche, et commence à filmer la tempête ainsi que son visage dont la bosse sur le front a été causée par la violente chute d’un grêlon.

A l’origine destiné à ses amis, il publie la vidéo sur la plateforme TikTok. Comptabilisant plus de 2 millions de vues, cette vidéo impressionnante où l’on voit ensuite le jeune homme (ironie du sort) prendre un grêlon pour dégonfler sa bosse, est devenue rapidement virale.