VIDÉO. Policière et championne de tir sportif, Noémie Battault vise les JO 2024

durée de la vidéo : 00h02mn08s
A 25 ans, Noémie Battault s'entraine chaque jour avec un objectif, les Jeux olympiques de Paris en 2024. ©France 3 Aquitaine

Policière dans la métropole bordelaise, Noémie Battault est également championne de tir sportif. A 25 ans, elle s'entraine chaque jour avec un objectif, les Jeux olympiques de Paris en 2024.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Casquette visée sur la tête, cachée derrière ses lunettes de soleil sur le nez, Noémie Battault presse la détente. Le temps s'arrête. Dans son viseur : une cible, qu'elle ne manque jamais. La jeune femme est une connaisseuse des armes.
Policière dans la vie, elle bénéficie d'un contrat de sportive de haut niveau. Avec un emploi du temps aménagé : 60 jours de travail par an, ce qui lui permet de garder du temps pour ses entrainements et les compétitions.

"La gestion du stress que je peux avoir en compétition peut aussi beaucoup m'apporter dans mon travail", reconnaît-elle. A 25 ans, Noémie sait gérer la pression : championne de France de tir en 2022, elle a remporté la même année les jeux méditerranéens par équipe. 

De longues séances d'entraînement

C'est à l'âge de 10 ans, aux côtés de son père, qu'elle a découvert la discipline, dans la ville de Besançon, d'où elle est originaire. En Gironde, où elle vit depuis dix-huit mois, c'est à Cestas que la championne s'entraîne. Des séances de plusieurs heures, chaque jour, dans le froid, qui lui permettent de se "vider la tête" après une semaine de travail", mais qui visent aussi à "reprendre le rythme, ne pas perdre la main sur le tir". 

Objectif Paris 2024

Ne pas perdre la main, car Noémie a un objectif : se qualifier pour les Jeux olympiques de 2024 à Paris. "Elle a pris confiance en elle, analyse Mélanie Couzy, sa coéquipière en Équipe de France. Son tir est plus sûr, elle se fait plaisir. Et du moment qu'elle se fait plaisir, elle ne peut que progresser". 

Il reste un peu moins de deux ans à Noémie pour devenir une référence de sa discipline, et espérer briller aux Jeux olympiques.