" Pour l'instant, la NUPES est en suspend " : le député LFI Loïc Prud’homme espère le retour des partenaires

en direct

Après le cap fixé par président de la République lors de sa conférence de presse, le député LFI de Gironde, Loïc Prud'homme, livre ses critiques. Le député de la troisième circonscription veut croire à la victoire de la gauche unie lors de l'élection présidentielle de 2027, tout en combattant le Rassemblement National.

Plus calme, plus mesuré que le chef de file de la France Insoumise, Jean-Luc Melenchon, Loïc Prud’homme en a vu d'autres dans sa carrière de député de la Gironde dont il est l'élu depuis 2017. Mais la politique d'Emmanuel Macron ne passe pas, et notamment sa conférence de presse de mardi 16 janvier à l'Elysée. " C'est un discours de politique générale avancé de son premier ministre qui trace une feuille de route que je pourrais résumer en trois mots qui résonneront sûrement à vos oreilles." commente le député. 

C'est Travail, famille, patrie.

Loïc Prud'homme

Député de Gironde la France Insoumise

"Travail, c'est la chasse aux chômeurs alors que cent milliards de dividendes ont été versés l'an dernier d'année le pays. La famille, il nous parle de fertilité sans dire un mot des pesticides, des places de crèche et de la carrière des femmes. Enfin, la patrie, c'est la France doit rester la France avec des mesures directement tirées de la politique déclinante du Rassemblement National comme l'uniforme à l'école".

L'avenir de la NUPES

Loïc Prud’homme, qui souhaite une gauche unie dans la bataille des élections municipales en 2026, évoque également la fin de la Nupes : "Tout le monde a dit qu'il s'en retirait ou qu'il y avait un moratoire, ce sont des calculs d'appareils. La NUPES est en suspend par la force des choses."

Mais nos futurs ex-partenaires redeviendront des partenaires rapidement.

Loïc Prud'homme

Député de la Gironde La France Insoumise

Le député LFI planche par ailleurs sur une proposition de loi qu'il entend soumettre rapidement à l'Assemblée Nationale, sur l'interdiction de la publicité pour les alcools à proximité des établissements scolaires.