Quand Alain Juppé veut faire sauter les bouchons à Bordeaux

La circulation automobile a toujours été difficile dans l'agglomération mais depuis quelques mois, la congestion matin et soir est totale  sur les grands axes. Le maire de Bordeaux a annoncé son plan "anti-bouchons" dans la métropole dans la métropole bordelaise.

Photo d'illustration.
Photo d'illustration. © France 3
Les mauvaises langues diraient qu'après avoir orchestré cet état de fait, en voulant limiter les automobiles intra-muros, (arrivée du tramway, diminution des voies de circulation, pont de pierre piétonnier,...), Alain Juppé souhaite trouver des solutions à la congestion récurrente du trafic à Bordeaux. 

Aujourd'hui, cela fait partie des critiques adressées à la municipalité qui, avec sa politique d'expansion, ses choix de centre-ville sanctuarisé, a longtemps refuser de voir les difficultés que vivent de nombreux Girondins tous les jours.
Avec la hausse de la démographie et un contexte de travaux, la situation devient difficile.

Loi d'orientation des mobilités

Une nouvelle loi "orientation des mobilités" sera examinée au premier semestre 2018 et le gouvernement fait appel aux collectivités locales pour exprimer les problèmes et surtout proposer des solutions.
Elargissement de la rocade, grand contournement, taxe sur les poids lourds (15% du trafic serait du transit international), valorisation du co-voiturage et poursuite de l'effort sur les transports en communs...  Les propositions d'Alain Juppé sont donc au programme des débats du Conseil de Bordeaux Métropole ce vendredi.

Ecoutez les explications de Maria Laforcade ( Delphine Roussel-Sax).

durée de la vidéo: 00 min 53
Un plan "anti-bouchons" pour Bordeaux

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
automobile économie circulation transports