Recrudescence des vols par ruse chez les personnes âgées en Gironde

De faux agents ERDF ou d'un autre service public se présentent chez des personnes vulnérables en vue de leur dérober bijoux et économies. Le scénario est bien ficelé et permet de mettre en confiance les victimes. Qui s'aperçoivent trop tard du larcin.

Les gendarmes de Gironde ont constaté depuis quelques jours une recrudescence " de vols avec usage de fausse qualité". Des vols par ruse.

Faux agents de prestataires et faux policiers

De faux agents des eaux, ERDF ou autre se présentent au domicile de personnes préalablement repérées. Des personnes vulnérables, âgées pour la plupart et vivant seules de préférence.

Ils affirment qu'ils sont "mandatés pour effectuer des vérifications sur l'installation électrique" par exemple expliquent les gendarmes sur leur page facebook.

Une fois rentré, deux autres individus se présentent quelques minutes plus tard, affirmant être des policiers venus interpeller un délinquant se faisant passer pour un employé ERDF.

Ces policiers sont eux aussi des imposteurs et jouent leur rôle parfaitement.

La victime priée de montrer ses biens

Ils interpellent le malfaiteur désigné en bonne et due forme puis, surtout, demandent à la victime, "paniquée", de vérifier si des biens précieux sont manquants. 

Ils lui demandent aussi  "de leur montrer si ses économies sont toujours en place".

Gendarmerie de la Gironde

La personne revient alors avec ses biens. C'est à ce moment là que les faux policiers "s'en saisissent vivement avant de s'enfuir en courant".

Le scénario est semblable à chaque fois et les malfaiteurs se présentent vêtus de costumes parfaitement réalistes. " Tenue bleue pour le faux employé ERDF, casquette bleue marine, 1 brassard "POLICE" et 1 écusson métallique dans une pochette cuir pour les faux policiers".

Pas de violence

Les enquêteurs de la gendarmerie précisent également que "tous portent des masques chirurgicaux" mais qu'ils ne sont pas armés et "n'exercent pas de violence".

Ils appellent "à la plus grande vigilance face à ces agissements" et conseillent de "ne laisser entrer aucun employé de prestataire si vous n'avez pas été prévenu officiellement par un courrier papier ou électronique".

Sachez que dans tous les cas, "aucun gendarme ou policier ne vous demandera jamais à voir vos biens précieux ou vos économies". En cas de doute, n'hésitez pas à composez le 17 conseillent encore les gendarmes.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers police société sécurité