Semaine du rein : plusieurs cliniques bordelaises proposent des dépistages gratuits

L'insuffisance rénale chronique est une maladie silencieuse qui progresse, faute de dépistage. En France, une personne sur 10 en souffre mais ne le sait pas forcément.  En cette 14 ème semaine nationale du rein, des dépistages gratuits sont proposés. 

A la clinique de Bordeaux-Nord, le plus grand centre de dialyse de la région est ouvert en continu de 7h à 1h du matin. 250 malades y sont suivis. Trois fois par semaine, ils passent quatre heures dans l'établissement pour une hémodialyse.

Leurs reins ne font plus leur travail correctement. Or, ces organes sont essentiels. Ils filtrent le sang et le débarrassent de ses déchets par les urines. Ils permettent aussi de synthétiser la vitamine D.


Malheureusement, les reins peuvent être défaillants, sans signe d'alerte. Les premiers symptômes n'apparaissent que lorsqu'ils ne fonctionnent plus qu'à 30%. La maladie est silencieuse et elle progresse de 3% chaque année. En France, 11 000 nouveaux cas sont diagnostiqués. Le dépistage doit être régulier rappelle le néphrologue Thierry Baranger :  

Il faut  demander à son médecin de se faire dépister par bandelette ou prise de sang une fois par an. Il est inconcevable qu'avec les moyens qu'on a pour ralentir cette maladie rénale, il y ait des malades qui arrivent et qui, dans les vingt-quatre heures,  doivent être placés sous dialyse avec tout le côté dramatique de l'urgence. 

Communiqué de presse sur la semaine du rein


Vous pouvez consulter le site de France Rein pour des informations plus complètes. 

Voyez notre reportage dans lequel interviennent Mady Le Guérard (ecrétaire Générale Association France Rein Aquitaine), Caroline Marchet ( patiente venue du Lot et Garonne), Docteur Thierry Baranger (néphrologue Polyclinique Bordeaux - Nord), Jean-Louis Meyres (patient en attente de greffe rénale) :

 
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité