Tempête Fabien : les parcs de Bordeaux Métropole majoritairement fermés pour Noël

La tempête Fabien n'a pas épargné Bordeaux. Ce week-end, la majorité des parcs et jardins bordelais ont fermé pour préserver la sécurité des habitants face à la violence des vents annoncés. Lundi 23 décembre, la majorité d'entre eux étaient toujours fermés, à cause des dégâts.
Le pin parasol à terre, l'un des plus emblématiques des arbres du Jardin Public à Bordeaux. La tempête du 12 décembre a eu raison de sa majesté.
Le pin parasol à terre, l'un des plus emblématiques des arbres du Jardin Public à Bordeaux. La tempête du 12 décembre a eu raison de sa majesté. © Espaces verts - mairie de Bordeaux
Jardin public, Parc bordelais, aucun d'entre eux n'a été épargné par les rafales de vents, jusqu'à 141 km/h pour la métropole girondine. Ce lundi 23 décembre, le Jardin public, avait gardé ses portes closes, tout comme les autres parcs de la ville. 

"Toutefois, les contrôles sur les 800 sites gérés par la Ville sont lancés et se font de façon hiérarchisée entre les cours d’écoles (dans lesquels siègent des centres aérés), les espaces ouverts, les parcs et les jardins. Dans ce contexte, ces derniers restent fermés au moins jusqu’à Noël et seront ensuite réouverts progressivement", avance la mairie de Bordeaux.
 


Évaluation des dégâts


Dans les communes de Bordeaux Métropole, la majorité des parcs municipaux sont restés fermés ce lundi. C'est le cas à Pessac, où trois parcs réouvriront, au plus tôt mardi 24 décembre, sous réserve de prolongement, selon les dégâts causés par la tempête. 
 
De la même manière, les forêts du Peugue et du Bourgailh affichent des panneaux d'informations pour prévenir les promeneurs des potentiels dangers et invitent les visiteurs à la plus grande prudence.
 

Rive droite épargnée


Rive droite, les parcs de l'Ermitage et Palmer ont été moins touchés par les vents violents de ce week-end. Le parc de l'Ermitage, à Lormont a été épargné de son côté. "Aucun dégât n'est à déplorer, le parc est bien ouvert aujourd’hui", assure la mairie. 

Tandis que le parc Palmer, situé sur les hauteurs de Cenon, ainsi que le parc du Cypressat ont subi peu de dégâts. "Seul un arbre est tombé sur un chemin secondaire du parc de Palmer. Les parcs ont réouvert au public ce matin mais nous appelons tout de même à la plus grande prudence, nos équipes évaluant encore les dégâts", détaille la mairie de Cenon.



 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
météo intempéries parcs et régions naturelles nature