L'Union Bordeaux-Bègles a enchaîné un quatrième succès en Top 14, aux dépens de Bayonne (23-15). La rencontre se déroulait à guichets fermés au stade Chaban-Delmas.

Plus de 32 000 spectateurs ont assisté à la rencontre entre Bordelais et Bayonnais. Ce choc entre membres du top 6, invaincus depuis début décembre, s'annonçait incertain. Mais l'UBB n'a jamais tremblé dans cette rencontre, disputée pendant un long moment sur un faux rythme. La ferveur des supporters basques qui avaient fait le déplacement, n'aura pas suffi à réveiller les joueurs de l'Aviron.

 

Le mur de l'UBB

L'Aviron, venu sur les bords de la Garonne pour faire un coup, a sûrement été trop timide pour espérer revenir avec des points au Pays Basque. Les coéquipiers de Camille Lopez, longtemps le seul auteur des seuls points bayonnais sur drop (18e minute) - son 6e de la saison - ont été confrontés à un mur, solide et longtemps infranchissable, une des nouvelles marques de fabrique de l'UBB.
Les Bordelais, eux, n'ont pas manqué d'opportunisme, à l'image de ce premier essai de Yoram Moefana, (10-0, 10e), avec à l'origine un 50 22 de Maxime Lucu et une touche rapidement jouée dans la foulée par l'ailier Louis Bielle-Biarrey.

Réveil tardif pour l'Aviron

La suite des débats s'est résumée à une guerre d'occupation sans vainqueur entre les différents préposés au pied jusqu'à ce que Bordeaux remette le couvert à la reprise. 
Les hommes du duo Charrier-Laïrle ont eu, par trois fois au moins, l'occasion d'aller une troisième fois derrière la ligne, mais ils ont alors péché par précipitation, ou mauvais choix, laissant leurs visiteurs dans le match et donc à portée du bonus. 

Deux pénaltouches ont ainsi envoyé Van Jaarsveld derrière la ligne (72e, 77e), mais il n'y a pas eu d'autres possibilités pour les joueurs de Grégory Patat, qui se sont juste réveillés trop tard. "L'UBB mérite sa victoire. L'Aviron a été sérieux, mais pas assez efficace', a commenté le manager de l'Aviron Bayonnais à l'issue de la rencontre. 

Coté Bordelais, Julien Laïrle, heureux de cette "belle victoire" et de cette "belle série"  regrette toutefois avoir "perdu trop de ballons". "On pratique plus de jeu d’occupation et aujourd’hui, on est plus efficace Deux 50-22 c’est top", a-t-il ajouté, avant de saluer "la belle équipe" de l'Aviron Bayonnais. 

(Avec AFP)

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité