Top 14 : les enjeux du match de barrage entre l'UBB et l'ASM Clermont

Ce samedi 12 juin à 20h45, l'Union Bordeaux-Bègles jouera le premier match de barrage de son histoire. Mais elle devra faire face à un habitué de ces rencontres : l'ASM Clermont. 

Les joueurs de l'UBB soudés lors de leur dernier entraînement public avant le match face à Clermont.
Les joueurs de l'UBB soudés lors de leur dernier entraînement public avant le match face à Clermont. © FTV

Ils ont tout à gagner : les joueurs de l'Union Bordeaux-Bègles vont vivre pour la première fois de l'histoire du club leur premier quart de finale en Top 14. Mais ils devront faire face à un adversaire bien plus expérimenté des phases finales : l'ASM Clermont. 

Alors, quelles armes possèdent les joueurs de Christophe Urios pour contrer les Auvergnats ? 

Combat d'avants

Difficile de prévoir l'issue du match à cause de la proximité de niveau entre deux équipes qui s'appuient sur un gros pack et libèrent leurs trois-quarts talentueux. Quoi qu'il en soit, il faudra que les avants soient au rendez-vous, solides dans les duels lors des rucks, des mêlées et en touche. 

L'UBB devra aussi rester lucide face à l'enjeu de ce match, prévient le capitaine Jefferson Poirot : 

Quand on va être en temps forts et tout en haut, faudra pas être euphoriques. Et quand on sera en temps faible, faudra pas paniquer non plus. Il faudra trouver cette mesure qui va bien pour pouvoir garder le fil du match.

Jefferson Poirot - capitaine de l'UBB

Ne pas rater l'entame de match

L'ASM est frontale et dure : la conquête sera primordiale. D'autant que cette équipe 2020-2021 est considérée comme la meilleure attaque du championnat, voire même de l'histoire... Alors l'Union n'a pas intérêt à laisser passer les occasions en début de match. 

Je pense que ça va passer par une grosse entame de match, un défi physique prédominant et une discipline qui sera capitale pour espérer passer ce tour.

Christophe Lamerat - trois-quarts centre de l'UBB

 

L'effet 16e homme

Jouer à domicile pourra faire la différence : depuis l'instauration des barrages en Top 14 en 2010, 65% des équipes recevantes ont atteint les demi-finales.  L'UBB pourra compter sur 5000 personnes présentes dans le stade pour encourager leur équipe. Chirstophe Urios l'a bien compris : le match se jouera aussi autour du terrain. 

J'attend un grand match des supporters aussi. Parce que ceux de Clermont seront moins nombreux [...] mais ils vont faire du bruit. Il faut que nous on fasse du bruit.

Christophe Urios - manager général de l'UBB

 

Quoi qu'il en soit, l'UBB a atteint son objectif : arriver dans le Top 6 cette saison. Cette victoire serait une belle récompense pour l'équipe... vers peut-être un Brennus cette année ?

 

Barrage historique pour l'UBB en Top 14

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
union bordeaux-bègles rugby sport top 14