UBB : blessé au bras face à Montpellier, Matthieu Jalibert indisponible “environ deux mois”

Matthieu Jalibert sera indisponible plusieurs semaines / © NICOLAS TUCAT / AFP
Matthieu Jalibert sera indisponible plusieurs semaines / © NICOLAS TUCAT / AFP

L'UBB a assuré le nul en déplacement à Montpellier (17-17). Mais l'équipe a perdu Matthieu Jalibert, sorti sur civière et blessé au bras pendant la rencontre.
 

Par MK avec AFP

Il est sorti du terrain à la mi-temps, en larmes. L'ouvreur de l'UBB Matthieu Jalibert s'est blessé au bras lors de la rencontre face à Montellier, avec une "suspicion de fracture au bras", selon le club.

Sur Twitter, le compte officiel de l'UBB a ensuite retweeté une journaliste qui parle d'une "lésion du cubitus sorti de son articulation", et écarte toute fracture. Le joueur reste néanmoins indisponible pendant "environ deux mois".
 

 


Un nouveau coup dur pour l'ouvreur bordelais de 20 ans, qui signe un début de saison tonitruant avec l'UBB et a disputé une rencontre avec le XV de France lors du Tournoi des six nations
2018, face à l'Irlande.
Mathieu Jalibert a été longuement éloigné des terrains par des blessures à répétition.
 

Invicibilité préservée

Le Bordeaux-Bègles de Christophe Urios préserve son invincibilité en championnat après le nul (17-17) probant obtenu dimanche à Montpellier lors de la 5e journée de Top 14. Une pénalité à quatre minutes de la fin de l'ouvreur Ben Botica, entré à la mi-temps à la place de Nicolas Jalibert touché au bras, a permis à l'UBB d'assurer ses deux points.

En réalisant un bon début de saison, l'équipe du nouvel entraîneur Christophe Urios reste à la deuxième place, à deux points du nouveau leader Lyon. L'UBB s'apprête à aborder le sommet inédit la semaine prochaine au stade Gerland en pleine confiance.
Après le succès à Castres (32-34), il y a trois semaines, et ce nul à Montpellier, il passera un véritable test face à l'autre équipe en forme du moment. Déjà, il se donne des raisons de relever son principal défi, à savoir se qualifier enfin pour la phase finale.


Efficacité bordelaise

 Le MHR (5e), lui, fragilise quelque peu ses espoirs. Handicapée par l'absence d'une vingtaine de joueurs, l'équipe de Xavier Garbajosa lâche ses premiers points de la saison à domicile. Et surtout, elle n'a pas pleinement réagi quinze jours après sa vexante défaite à Agen (29-10). A l'image d'une première période maîtrisée par Montpellier, Bordeaux a fait preuve d'une rare efficacité pour exploiter l'une de ses occasions et inscrire un essai par l'intermédiaire de son troisième ligne centre international Marco Tauleigne (33).

Les Héraultais ont une fois encore laissé en route de nombreux points à l'image de l'ailier Gabriel Ngandebe, qui a gâché deux opportunités (14, 30) pour concrétiser la domination des avants, notamment en mêlée. Mené jusqu'à la 69e minute, à la suite d'un essai bordelais du troisième ligne australien Scott Higginbotham (63), le MHR a remis la main sur le match dans les onze ultimes minutes.

Il a profité du second avertissement girondin, donné au talonneur Florian Dufour, pour marquer un essai par le troisième ligne centre Martin Devergie et égaliser (69), puis prendre l'avantage sur une pénalité d'Anthony Bouthier (17-14, 72e), juste avant que Ben Botica ne convertisse une ultime pénalité et préserve l'invincibilité de l'UBB.


 

Sur le même sujet

Les + Lus