Un homme tué par balle dans un conflit de voisinage : l'auteur du coup de feu est en garde à vue

Les faits se sont déroulés peu avant midi ce jeudi 25 avril, dans un quartier résidentiel de Toulenne, près de Langon, dans le sud Gironde. Le drame s'est déroulé devant plusieurs témoins. Une cellule psychologique a été mise en place.

Choc et sidération, allée des chênes, à Toulenne, un quartier résidentiel au demeurant paisible. En début d'après midi ce jeudi, les équipes du Service d'identification criminelle de la gendarmerie (SIC) est encore sur place à effectuer des prélèvements. Un drone survole le quartier. Cette petite impasse de la petite commune girondine a été le théâtre d'une scène de crime.


À 11 h 55 ce jeudi, les secours sont intervenus dans le cadre d'un conflit de voisinage qui a tourné au drame au numéro 4 de cette rue. Un homme âgé de 55 ans, de nationalité française, a été tué par balle par un autre homme. "La victime a été tuée devant plusieurs témoins", précise la gendarmerie de Langon. 

L'agresseur suspecté a été rapidement interpellé par les forces de l'ordre.

Le voisinage sous le choc

D'après les témoignages recueillis par notre équipe sur place, la victime était un employé municipal, adjoint aux services techniques, donc relativement connu sur la commune. Il aurait été tué alors qu'il était chez sa mère. L'homme est décrit comme "quelqu'un de très gentil", qui aidait les gens, par cette habitante du quartier qui s'interrogeait sur la présence des véhicules de gendarmerie dans son quartier.

"Quand je l'ai appris, je n’étais pas bien...", nous a confié cette voisine émue par la nouvelle. "Je me suis dit jusqu'où vont les gens ? Il faut juste aller voir son voisin et discuter..."

Un autre voisin raconte avoir entendu les détonations, de gros calibres... Une dizaine de coups de feu, selon lui.

Je pensais que le mec tirait en l'air sur les oiseaux. Je me suis dit encore un frappé qui fait n'importe quoi. En fait, il tirait sur quelqu'un....

Un voisin

Une enquête en cours

Une enquête confiée à la brigade de recherche de Langon est en cours. L'auteur du coup de feu est en garde à vue. "Il reste silencieux à ce stade", a commenté la gendarmerie.  Une dizaine de gendarmes sont toujours sur les lieux du drame.

Une cellule psychologique a été mise en place pour soutenir le voisinage.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité