Une "déferlante" de princes charmants à Lacanau

Depuis quelques jours, les Canaulais et Canaulaises font de drôles de rencontres à la tombée de la nuit autour de l'étang. Cette année, les crapauds semblent particulièrement nombreux pour leur migration.

Depuis une semaine, on assiste chaque soir autour de l'étang de Lacanau en Gironde, à la migration des crapauds. Il s'agit du crapaud épineux autrefois appelé crapaud commun.

Sa reproduction commence autour de la mi-février et s'étend jusqu'à la mi-mars. Ce sont les conditions météorologiques qui poussent cet amphibien à quitter son lieu d'hibernation où il s'abrite du gel, la forêt ou les coins sombres et humides de votre jardin, pour rejoindre un plan d'eau et trouver "sa bien-aimée".

La grande douceur, même à la tombée de la nuit, et l'humidité de ces derniers jours ont réveillé les instincts des crapauds. Mais contrairement à d'autres années où la migration s'étale sur plusieurs semaines, cette année, la migration semble se concentrer sur quelques jours seulement. Un phénomène qui n'étonne pas Mathieu Berroneau, auteur et photographe, herpétologue (spécialiste des amphibiens et des reptiles), membre de l'association Cistude Nature.

Une reproduction efficace ?

Le crapaud est une espèce dite ubiquiste, c’est-à-dire qu'il est capable de s'adapter à différentes conditions parfois moins favorables. Une petite mare contre un étang peut faire l'affaire. Néanmoins, les dernières recherches tendent à démontrer qu'une femelle ne se reproduit pas tous les ans ce qui expliquerait, en partie, les pontes importantes à cette période de l'année. 

La reproduction et la ponte demandent énormément d'énergie et affaiblissent la femelle. Elle mettra donc deux à trois ans à refaire son stock de graisse nécessaire à la reproduction, la femelle étant plus grande et plus grosse que le mâle.

Courant mars, vous trouverez dans l'eau ou accrochés aux herbiers, des cordons gélatineux translucides avec des petits points noirs, ce seront les œufs des crapauds. En avril et mai, vous rencontrerez sur les chemins aux abords des étangs des crapelets noirs d'environ 1 cm. Ce seront les larves qui auront fini leur métamorphose et qui sortiront de l'eau.

La bave du crapaud

Le mucus qui recouvre le crapaud épineux n'est pas vénéneux, toutefois, il peut devenir irritant surtout si le crapaud se retrouve stressé par une situation de prédation notamment avec un chien ou si vous le prenez dans vos mains.

Si le crapaud épineux est l'espèce la plus répandue en France, il n'en demeure pas moins menacé surtout par la circulation. Alors levez le pied lorsque vous circulez le soir à cette saison aux abords d'un plan d'eau.

Rappelez-vous que le crapaud est une espèce utile au jardin car il consomme une grande quantité de nuisibles, insectes et limaces. C’est pourquoi, évitez l'utilisation des pesticides et insecticides et choisissez d'être "crapaud friendly" !

Pour en savoir plus, rendez-vous sur ces sites de référence :

Le portail des Reptiles et Amphibiens de Nouvelle-Aquitaine