Vidéo aérienne. La presqu'île du Cap-Ferret prend l'eau à l'heure de la marée

durée de la vidéo : 00h02mn22s
Un vidéaste a capturé quelques instants au plus plein de la marée haute ce 28 octobre à Claouey sur la commune de Lège-Cap-Ferret. De l'eau qui monte au niveau de la Place Bertic aux cabanes ostréicoles inondées. Un phénomène qui change les paysages, à la fois beau et inquiétant. Vidéo Pierre Bouchilloux NAGARE STUDIO ©France télévisions

Un vidéaste a capturé quelques instants au plus fort de la marée haute ce samedi 28 octobre à Claouey sur la commune de Lège-Cap-Ferret. De l'eau qui monte au niveau de la Place Bertic aux cabanes ostréicoles inondées. Un phénomène qui change les paysages, à la fois beau et inquiétant. Témoignage.

"J'habite près de l'eau, j'étais sorti. J'ai vu que ça commençait à déborder. Ce n'était pas trop prémédité... On était au port, les pieds dans l'eau en regardant les pontons se faire emporter..." Mais quand on travaille dans les métiers de l'image, on a parfois envie de saisir ce que l'on a sous les yeux. Pierre Bouchilloux est vidéaste mais aussi monteur.

"L'eau est rentrée sur la place en face de chez moi..." sur la Place Bertic. Il sort alors le drone qui lui sert professionnellement et capture cette marée qui monte dans son village. Déjà le 20 octobre dernier, il est allé aider à repérer des bateaux perdus après le coup de vent du 20 octobre dernier.

Ce 28 octobre, il savait que la marée aller monter haut et peut-être un peu plus. À la fin du montant, autour de 18 heures, il a pu filmer, vu du bassin, les berges qui prenaient l'eau. 

Il décrit le cheminement de son drone "de la place Bertic, la grosse place blanche où il y a la fête de l'huître le premier week-end d'août"...

Le drone suit son vol vers le Cap-Ferret : la plage Bertic, le port, "les premiers pontons qu'on voit bouger..." puis "le port ostréicole avec les portes de couleurs différentes et les pontons qui bougent dans les vagues", puis le club nautique "là il y avait vraiment des vagues, c'était impressionnant !"

Enfin, la vidéo se termine du côté du camping : "la plage des Pastourelles où il y a une maison vraiment dans l'eau ! Et puis Jane de Boy sous l'eau". En fait c'est très localisé "puisque je marchais en même temps, je suivais le drone".

Si l'image est belle, le phénomène a des conséquences. En décrivant ses images, Pierre ponctue parfois notamment au niveau du village ostréicole : "a priori j'ai des amis ostréiculteurs qui ont eu beaucoup de dégâts sur les pontons..."

"C'est angoissant mais je me dis que si on vit au bord de l'eau c'est la règle du jeu... On sait que ça peut arriver..." Dans sa famille, on se souvient de la tempête de 1999. Son grand-père lui disait que l'eau était montée jusqu'à la porte de la maison...

Ce dimanche 29 octobre, les coefficients de marées sont encore très hauts, de 104. L'eau va encore probablement revenir ce dimanche soir, comme un nouveau rendez-vous à 17h27 et lundi (102) à 5h46 (marées Cap-Ferret).