• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Vigilance orange Vagues submersion : Attention aux inondations!

Le littoral aquitain et l'estuaire sont sous surveillance ce jeudi matin  pour la marée haute (9h à Bordeaux) et en fin de journée. Les vents restent soutenus et les coéfficients de marée élevés (107).

Par CB

La tempête Eleanor, après avoir balayé mercredi la moitié nord de la France, se dirigeait dans la nuit de mercredi à jeudi vers le sud du pays et notamment la Corse.

Face à cette tempête venue d'Irlande, 20 départements restaient en vigilance orange:
  • les côtes de la Manche
  • et le littoral Atlantique
Pour un risque de vagues-submersion pour les Charente-maritime, la Gironde, les Landes et les Pyrénées-Atlantiques, et notamment la Gironde pour un risque d'inondation.

Regardez les images de Didier Bonnet tournées ce jeudi 4 janvier.

Crues du 4 janvier à Bordeaux

Dans un contexte de forts coefficients de marée, de niveaux marins particulièrement élevés, de vents forts, et de très fortes vagues, c'est surtout pour la marée haute :
  • à Soulac :6h28/18h56
  • à Mimizan : 6h02 / 18h31
  • à Anglet : 5h58 et 18h26
A Biarritz, dans le cadre de l'alerte vagues submersion niveau 2 : l'accès au littoral est interdit, piscine et commerces. Grande Plage et Port-Vieux fermés à marée haute.

Des vagues entre 5 et 7 mètres

Les vagues atteignaient ce jeudi matin 5 à 7 m en moyenne dans le golfe de Gascogne (6 à 7 au large), avec des périodes longues voisines de 15s (houle énergétique).

Ces vagues très hautes et puissantes portées par un niveau de mer très élevé peuvent déferler près du rivage, même dans certaines portions habituellement abritées du littoral, et provoquer, surtout au moment de la pleine mer, des submersions sur les parties exposées ou vulnérables du littoral des départements concernés.


Le niveau de la vigilance devient jaune pour la prochaine pleine mer de ce jeudi soir.

Les conseils de Météo-France

- Tenez-vous au courant de l'évolution de la situation 
- Si nécessaire, circulez avec précaution en limitant votre vitesse et ne vous engagez pas sur les routes exposées à la houle ou déjà inondées.

Si vous habitez au bord de la mer :
- Fermez les portes, fenêtres et volets en front de mer.
- Protégez vos biens susceptibles d'être endommagés par la montée des eaux ou emportés par les vagues.
- Surveillez la montée des eaux

* Plaisanciers :
- Ne prenez pas la mer.
- Ne pratiquez pas de sport nautique.
- Avant l'épisode, vérifiez l'amarrage de votre navire et l'arrimage du matériel à bord, et ne restez pas à bord.

Le spectacle de la mer est fascinant...

...mais certains ils laissent leur vie, comme ce couple d'Espagnol ce mercredi au Pays basque espagnol, DONC:

  • Ne vous approchez pas du bord de l'eau même d'un point surélevé (plage, falaise).
  • Eloignez-vous des ouvrages exposés aux vagues (jetées portuaires, épis, fronts de mer).




 






Sur le même sujet

Ford Blanquefort, gilets jaunes et marcheurs pour le climat : à Bordeaux, une journée de mobilisations

Les + Lus