Volley. “Donner de belles émotions” : Saint-Jean d'Illac face au champion de France pour son entrée en première division

Saint-Jean-d’Illac confirme sa place dans l’élite du volley français. Ce vendredi, les Girondins n’ont cédé qu’au tie-break face à Tours, champion de France en titre, pour leur tout premier match en Marmara Spike League.

Ils n’ont pas à rougir. L’équipe de volley de Saint-Jean d’Illac jouait, ce vendredi 20 octobre, contre le champion de France, le TVB au palais des sports Robert Grenon, à Tours. Une rencontre à suspens, qui s’est terminé au tie-break. 

Plus petit budget

Si les Tourangeaux ont remporté le match, pour le club girondin, plus petit budget de la Marmara Spike League (première division), il s’agit d’une véritable performance. Le club vient seulement d’intégrer la première division, avec notamment un effectif 100 %, une originalité dans l’univers du sport professionnel.

“L’objectif, c'est clairement le maintien. On a fait une très belle saison, on a recruté à la hauteur de nos moyens et de ce qu'on était capable de faire. On est content des joueurs qu’on a”, précisait avant le match Gauthier Bonnefoy, le capitaine de l’ASI Volley.

Malgré son petit budget, de 1,1 million d’euros, le club illacais a pu recruter Daryl Bultor, central international et champion olympique avec l’équipe de France. Il mise sur son expérience pour se maintenir au plus haut niveau. “On n'a pas de pression particulière, à part celle de faire quelque chose qui nous ressemble, avec beaucoup de cœur et d’envie”, rappelait Anisse Guechou, l’entraîneur du club.

"Donner de belles émotions"

Après une première manche perdue, les Illacais ne lâchent rien et recollent au score dans la deuxième manche. Ils perdent finalement, après plus de deux heures et demie de jeu, sur un contre du capitaine Zeljko Coric.

► Le reportage de V. Gascouat & C. Michelland

durée de la vidéo : 00h01mn37s
Saint-Jean-d’Illac confirme sa place en dans l’élite du volley français. Ce vendredi, les girondins n’ont cédé qu’au tie-break face à Tours, champion de France en titre, pour leur tout premier match en Marmara Spike League. ©France 3 Aquitaine

Leur prochain match est prévu le 28 octobre, cette fois, à domicile, pour tenter la victoire, devant leur public. “Donner de belles émotions”, c’est le challenge de cette équipe issue d’une commune de 9 000 habitants.

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité