Gironde : découverte d'une ferme à spiruline

La spiruline pousse dans des bassins chauffés et en permanence filtrés, entre avril et octobre. / © F3A/América Lopez
La spiruline pousse dans des bassins chauffés et en permanence filtrés, entre avril et octobre. / © F3A/América Lopez

La ferme aquacole de Lugos dans le Val de l'Eyre produit de la spiruline 100 % naturelle. Cette micro algue bleu vert est consommée comme complément alimentaire, elle est très appréciée des sportifs et des végétariens

Par America Lopez

La petite ferme artisanale de Lugos produit de la spiruline 2012. Elle a été la première à se lancer dans cette aquaculture en Gironde.


Spiruline originaire du Tchad

La souche de cette spiruline produite en Gironde provient des lacs salés de montagne du Tchad où elle se développe naturellement.
Cette micro algue pousse dans des bassins chauffés à 37 degrès et en permanence filtrés. L'eau des bassins provient du forage du village.
Pas de pesticide, la spiruline est 100 % naturelle. Elle a une couleur bleu vert, et une faible odeur d'algue.

Les bassins de la ferme aquacole de Lugos produisent de la spiruline entre avril et octobre. / © F3A/América lopez
Les bassins de la ferme aquacole de Lugos produisent de la spiruline entre avril et octobre. / © F3A/América lopez


Profession spirulinier

Jean-Baptiste Vin-Ramarony est diplômé d'un BTS agroalimentaire. Il a également une formation en nutrition et en chimie.
Ce jeune spirulinier s'est lancé dans la production de la spiruline car c'est un "super aliment" selon lui.

La spiruline est utilisée par les ONG en Afrique pour lutter contre la malnutrition des enfants,


précise Jean-Baptiste Vin-Ramarony.

Sa ferme aquacole produit 250 kg de spiruline par an. Le kilo est vendu 150 euros.

De plus en plus de clients lui commandent de la spiruline. Jean-Baptiste Vin-Ramarony aimerait agrandir sa ferme pour y installer de nouvelles serres. Il a lancé un financement participatif sur le site européen Ulule

Il existe une Fédération des spiruliniers en France, elle compte 150 professionnels. Pour en savoir plus cliquez ici

Jean-Baptiste Vin-Ramarony contrôle régulièrement le PH de l'eau des bassins où se développe la spiruline. Le PH doit être élevé. / © F3A/Didier Bonnet
Jean-Baptiste Vin-Ramarony contrôle régulièrement le PH de l'eau des bassins où se développe la spiruline. Le PH doit être élevé. / © F3A/Didier Bonnet


Super aliment

La spiruline reconnaissable par sa couleur bleu vert se consomme en poudre ou en paillettes dans un yaourt ou un jus de fruit, elle est parfois aussi conditionnée sous forme de gélules.

Elle est en riche en protéines, en fer, en minéraux et en oligo-éléments. Elle est très revivifiante, ce qui en fait un complément alimentaire très prisé par les sportifs pour récupérer après l'effort, mais aussi des végétariens. 

La spiruline se récolte sous forme d'une crème verte. Elle est ensuite pressée puis séchée. / © F3A/América Lopez
La spiruline se récolte sous forme d'une crème verte. Elle est ensuite pressée puis séchée. / © F3A/América Lopez


Regardez notre reportage sur la ferme à spiruline du Val de l'eyre, à Lugos, réalisé par América Lopez et Didier Bonnet.

Dans cette vidéo, Jean-Baptiste Vin-Ramarony, spirulinier depuis 2012, explique comment pousse cette micro algue bleu vert dans des bassins chauffés. La spiruline se cultive d'avril à octobre, il en récolte 250 kg par an. Elle est vendue 150 euros le kg. La spiruline produite à Lugos est sans pesticide et 100 % naturelle. Elle est commercialisée dans la magasins de produits naturels et dans les AMAP locales notamment par l'AMAP les Jardins de Sillac créée par Hervé Georges qui s'exprime également dans le reportage.

Gironde : la ferme à spiruline du Val de l'Eyre

Plus d'infos sur la page Facebook de la spiruline du Val de l'Eyre 

Sur le même sujet

Gironde : la ferme à spiruline du Val de l'Eyre

Les + Lus