Gironde : difficile campagne pour le PS... et après ?

La campagne pour l'élection présidentielle est inédite. ... A 23 jours du 1er tour, le parti socialiste traverse les turbulences entre ceux qui font campagne pour le candidat issu des Primaires et ceux qui ont choisi Macron. 

Vont-ils être exclus du PS pour cause de soutien au candidat Macron ? ©France 3 Aquitaine
Depuis la déclaration de Manuel Valls, exprimant son choix de voter Macron, la tension monte entre socialistes. Il y a ceux qui restent fidèles au choix des électeurs des Primaires, ceux qui se mettent en retrait de la campagne car ils ne veulent pas s'investir pour le candidat Hamon, et ceux qui ont officiellement pris position pour Emmanuel Macron. 

Les législatives en arrière-plan

Que faire des  candidats aux législatives de juin ? Partiront-ils sous l'étiquette PS ? Certains élus se sont déjà vu signifier leur exclusion du parti. La situation est totalement disparate. Emmanuel Macron lui attend une prise de position claire de ceux qui solliciteront une investiture. Le député socialiste par exemple Gilles Savary a pris position pour Emmanuel Macron et laisse le temps au temps pour évaluer la suite. Les dirigeants de la campagne de Benoit Hamon ne l'entendent pas de cette oreille. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique parti socialiste