Gironde : un homme de 45 ans abattu devant son domicile à Barsac, un suspect se présente aux gendarmes

Un homme a été abattu de plusieurs coups de fusils dans la nuit de vendredi à samedi 19 septembre à Barsac, en Gironde, selon des informations confirmées par les gendarmes. Un suspect a été interpellé, mais nie être l'auteur des coups de feu, il est toujours en garde à vue ce dimanche. 

Un homme de 45 ans a été tué par un coup de fusil, dans la nuit de vendredi à samedi 19 septembre, devant son domicile de Barsac, en Gironde.
Un homme de 45 ans a été tué par un coup de fusil, dans la nuit de vendredi à samedi 19 septembre, devant son domicile de Barsac, en Gironde. © Pascal Zuddas - France 3 Aquitaine
Un homme âgé de 45 ans a été tué d'un coup de fusil, dans la nuit de vendredi à samedi 19 septembre à Barsac en Gironde. Il était 2h15 du matin lorsque la victime et sa compagne ont été réveillés par le bruit d'un véhicule circulant autour aux abords de leur maison isolée dans les vignes. 

Sorti de sa maison, l'homme s'est retrouvé face à une voiture dont l'occupant a fait feu sur lui, à courte distance et à trois reprises, selon des informations de nos confrères de Sud-Ouest confirmées par les gendarmes. Il aurait utilisé un fusil de chasse avec des munitions de type chevrotine.  

La compagne de la victime a alerté les secours, qui n'ont pu que constater le décès. Très choquée, elle a prise en charge. 

Carte : la commune de Barsac, au nord-ouest de Langon 

Un suspect se présente à la gendarmerie 

Un suspect s'est présenté de lui-même à la gendarmerie à 8h30 ce samedi à Podensac, pour ensuite nier être l'auteur des coups de feu. Il possède plusieurs armes. 

Il est toujours en garde à vue ce dimanche, et devrait être déféré devant un magistrat lundi. 

Selon les informations communiquées par le Parquet, le suspect et la victime étaient d'anciennes connaissances de travail il y a trois ans, et tous les deux chasseurs. 

L'autopsie de la victime sera réalisée ce dimanche. 
 
La gendarmerie de Langon, où le suspect se trouve encore en garde à vue ce dimanche. Les auditions se poursuivent, il devrait être présenté à un magistrat lundi.
La gendarmerie de Langon, où le suspect se trouve encore en garde à vue ce dimanche. Les auditions se poursuivent, il devrait être présenté à un magistrat lundi. © Nicolas Pressigout - France 3 Nouvelle-Aquitaine
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers