Grandes marées : un pêcheur meurt emporté par une vague au Verdon-sur-Mer

Publié le Mis à jour le
Écrit par Delphine Vialanet
le Rocher Saint-Nicolas à Soulac-sur-Mer
le Rocher Saint-Nicolas à Soulac-sur-Mer © Candice Olivari

Un homme de 70 ans originaire de Toulouse est mort aujourd'hui vers 12h15 au large de la pointe de Grave, emporté par une vague. Ce pêcheur à pied s'est noyé au Verdon-sur-mer. Son corps a été hélitreuillé par la Marine nationale.

Un toulousain de 70 ans venu pratiquer la pêche à pied profitant des Grandes marées de ce samedi 21 mars, s'est noyé au large de la Pointe de Grave aujourd'hui. 
L'homme très bien équipé d'une combinaison étanche pour la pêche à pied, a été happé par une vague et entraîné au large par le courant

Les dernières précisions avec Catherine Bouvet : 
direct de Catherine Bouvet depuis Le Verdon


Un témoin de la scène a donné l'alerte vers 12h15. 
"La personne est tombée dans un trou ou a été déséquilibrée, puis a été emportée par le courant", ont indiqué les pompiers de la Gironde.

Selon le maire du Verdon, Jacque Badulin,  l'homme, isolé sur un rocher "n'a pas pris conscience que la marée montait et montait vite". Il était pourtant un habitué du coin, propriétaire d'une maison secondaire. 

Le Codis de la Gironde a immédiatement dépêché sur place un véhicule de secours et d'assistance aux victimes mais le pêcheur n'était pas visible depuis la plage. La SNSM a déployé un zodiac au large du Verdon. Le corps sans vie de la victime a été aperçu par le bateau à 15h50 dérivant à 400 m de la plage.
Un hélicoptère Dauphin de la Marine nationale basé à La Rochelle a récupéré le pêcheur. Il a été transféré vers l'hôpital de Royan à 13h22. 


 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.