Grève à la SNCF : le trafic sera "très fortement perturbé" à partir de ce mardi soir

La SNCF a prévenu que le trafic serait "très fortement perturbé" sur son réseau à partir de ce mardi soir 19H. Les 4 syndicats représentatifs appellent à la grève jusqu'à jeudi 8H.  Le point sur le trafic en Aquitaine. 

Sur son site, la SNCF annonce : 


pour les intercités : 1 train sur 3 de jour, aucun de nuit
pour les TGV Atlantique : 1 train à grande vitesse sur 3
pour les TER : 3 trains régionaux express sur 10
 

Les quatre syndicats représentatifs appellent à la grève pour la première fois depuis juin 2013.  

Ils pointent une gestion "catastrophique" des effectifs. Pour 2016, 1.400 suppressions nettes de postes sont encore prévues. Depuis 2003, la SNCF en a supprimé plus de 25.000, via des départs à la retraite non remplacés.

Outre une hausse des salaires, les syndicats appellent surtout les cheminots à défendre leurs conditions de travail au moment où se négocient les futures règles communes au secteur (public/privé, fret/voyageurs).
Il s'agit du volet le plus délicat de la réforme ferroviaire votée en 2014. Car bouger les règles d'organisation (durées de travail, coupures, astreintes, repos...) et les contreparties exigée des salariés pour assurer un service 7 jours sur 7 en toute sécurité, a des conséquences sur la productivité des entreprises ferroviaires et la vie quotidienne des cheminots.


La SNCF, qui vise des gains de coûts, doit rallier ses concurrents à un compromis économiquement acceptable, qui lui permettrait de réduire son retard de compétitivité. A défaut, la SNCF risque de tout voir renvoyer dans l'accord d'entreprise à négocier d'ici l'été. Les discussions, qui vont bientôt démarrer, pourraient notamment porter sur une réduction du nombre de RTT.