Incendies en Gironde : la stratégie du pare-feu le long de l'autoroute A63

Publié le Mis à jour le
Écrit par A.L avec Maria Laforcade

Une portion d'autoroute de 10 km va servir de rempart géant pour contrer la propagation du feu vers la Landes si le vent tourne. A la mi-journée, ce jeudi 11 août, l'A63 a été rouverte en partie à la circulation dans le sens Bayonne Bordeaux.

Les sapeurs-pompiers ont lutté toute la nuit pour défendre le bourg de Belin-Béliet. Ce jeudi 11 août, une des priorités est d'éviter la progression du feu dans les Landes.

Un pare-feu géant

Un travail de titans a été mené ces dernières heures pour dégager les abords de l'autoroute. A la manœuvre depuis 48 heures, jour et nuit, des bénévoles, des agriculteurs et des forestiers participent à cette immense tâche afin de préserver le massif forestier des landes de Gascogne, le plus grand massif artificiel d'Europe.

Ce pare-feu construit est sur 10 km de Saugnac-et-Muret dans les landes à Belin-Béliet en Gironde où se concentre actuellement le front de l'incendie qui est toujours en cours.

"Si ça brûle le long et qu'il y a des étincelles, le feu passe de l'autre côté. Donc on élargit et avec ce pare-feu, le feu est stoppé. Les abatteuses étaient là ce matin et elles ont coupé tout ce bois, et nous on pousse tout là-bas. Et on ne prend pas le temps de manger ni quoique ce soit, on y va ! ", explique Franck Sarre, chauffeur de bulldozer venu de Corrèze qui est à pied d'œuvre depuis quatre heures du matin.

Lors des incendies du mois de juillet à Landiras et à La Teste-de-Buch, les sautes de feu pouvaient parcourir plusieurs centaines de mètres. Un autre pare-feu doit être construit d'Est en Ouest.

Pour Philippe Charpentier, bénévole à la DFCI (association de Défense des forêts contre les incendies en Aquitaine), il faut absolument pérenniser ces pares-feux dans l'avenir et bien les entretenir pour préserver le massif dans les prochaines années.

Car la lassitude se fait sentir face à la multiplication des incendies. Depuis le début de l'été, les incendies sont nombreux dans le département. Nicolas Lafon, président de la DFCI "la période est longue et en plus on est très inquiets pour la suite de l'été".

VIDEO : Voir le reportage de France 3 Aquitaine sur la construction du pare-feu jeudi 11 août 2022 : 

durée de la vidéo : 02min 00
Un pare-feu en bordure de l'A63 ©France télévisions

Le point sur la circulation de l'A63

Coupée mardi en raison de la progression du feu en Gironde et dans les Landes, la circulation à nouveau possible entre Bayonne et Liposthey pour les voitures. Maintien itinéraire obligatoire de contournement par A64, A65 et A62 pour les poids lourds.

Les automobilistes empruntant cet axe avaient obligation de sortir à Saint-Geours-de-Maremme (sortie 9).

Depuis 13 heures, ils peuvent prolonger leur route jusqu’à la sortie 17 à Liposthey. Et ensuite rejoindre Arcachon en empruntant l’itinéraire bis des véhicules légers descendant depuis Bordeaux vers Bayonne à savoir en traversant Ychoux, Parentis, Sanguinet jusqu’à l’A660, ou bien se diriger vers Pissos, Sore, Saint-Symphorien jusqu’à Langon et l’embranchement de l’A62.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité