• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Le maire de Sainte-Florence définitivement condamné pour avoir “curé” un cours d'eau

Mr Amblevert en février 2015 / © FTV
Mr Amblevert en février 2015 / © FTV

La maire girondin avait réalisé des travaux de curage d'un cours d'eau, sans autorisation, pour prévenir les risques d'inondation. Son pourvoi en cassation a été rejeté.

Par C.O

Daniel Amblevert, maire de cette commune de 130 habitants est dépité. Alors qu'il avait été relaxé en première instance par le tribunal correctionnel de Libourne, il a finalement été condamné. Le parquet avait en effet fait appel de la décision, amenant à sa condamnation en février 2015 à 1500 euros d'amende, et 5000 euros de dommages et intérêts à verser à la SépansoSon pourvoi en cassation vient d'être rejeté mardi dernier, sa condamnation est donc définitive.

Daniel Amblevert est maire de Sainte-Florence depuis 1984. Il est aussi président du syndicat intercommunal d'assainissement et d'aménagement rural. Il avait fait curer un cours d'eau sur 6km de long sans autorisation. Une action menée dans un but de prévention des risques d'inondation dans cette zone impliquant une vingtaine d'habitations et des terres agricoles.

La partie adverse avait dénoncé des travaux nuisibles pour la faune et la flore réalisés sans étude préalable.

Voyez le reportage de Gilles Bernard tourné en janvier 2014 :

Procès maire de sainte Florence
Voyez le reportage de Gilles Bernard tuorné le 28 janvier 2014

 

Sur le même sujet

Pays basque : une nouvelle navette fluviale entre Bayonne et Anglet

Les + Lus