Limite des 100 km et excès de vitesse : les forces de l'ordre déployées sur les routes en ce week-end de Pentecôte

En ce week-end ensoleillé de trois jours, vous êtes nombreux à prendre la voiture pour aller à la plage ou vous mettre au vert. Mais attention, les gendarmes de la Gironde surveillent les routes et contrôlent le respect de la limite des 100 kilomètres de son domicile et les excès de vitesse.

Les gendarmes contrôlaient les automobilistes ce dimanche 31 mai matin à Lacanau, en Gironde.
Les gendarmes contrôlaient les automobilistes ce dimanche 31 mai matin à Lacanau, en Gironde. © Jean-Pierre Stahl
Ce dimanche matin, les routes des plages avaient un air d'avant Covid. Et dès 8 h, les automobilistes étaient très nombreux à rouler en direction du littoral sous la surveillance des forces de l'ordre.  
Une cinquantaine de gendarmes était mobilisée en Gironde principalement près de la côte atlantique. Les motocyclistes de l'escadron départemental de la sécurité routière de la  Gironde et des militaires des différentes compagnies du littoral se sont positionnés à l'entrée de Lacanau, à Carcans, Lesparre et plusieurs communes du Bassin d’Arcachon. 
© Jean-Pierre Stahl


Ils vérifiaient le respect de la "limite des 100 kilomètres de son domicile". En effet, jusqu'à mardi 2 juin, l'attestation de dérogation reste obligatoire "lorsque le déplacement conduit à la fois à sortir d’un périmètre défini par un cercle d’un rayon de 100 km autour du lieu de résidence et à sortir du département."

Dans ce cas, l'automobiliste doit justifier d'un motif professionnel ou d'un motif impérieux familial comme l'a rappelé la préfète de la Nouvelle-Aquitaine sur les réseaux sociaux.  

  Gilles Bussi, commandant de l'escadron départemental de la sécurité routière de la Gironde le confirmait ce midi dans le journal de France 3 Nouvelle-Aquitaine :  

Nous contrôlons l'adresse des gens qui sont en circulation sur le littoral afin de vérifier qu'ils sont bien à 100 kilomètres de leur lieu de résidence. 

En Gironde, une vingtaine de contraventions sont dressées par jour pour non respect de cette règle.  Une infraction punie par une amende de 135 €.

Les forces de l'ordre portent également une attention particulière au respect des limitations de vitesse. En Gironde, les excès de grande vitesse ont augmenté de 15% ces derniers jours. Les gendarmes en rapportent trois rien que pour ce vendredi : 

A 10 h 00, sur la D 216 à Mios, un motocycliste a été contrôlé à 144 km/h pour une vitesse limitée à 80 km/h sur cet axe.
A 15 h 20, sur l'A10, sens Bordeaux-Paris, un jeune conducteur titulaire d'un permis probatoire a été contrôlé à 171 km/h pour une vitesse limitée à 110 km/h pour lui sur cet axe.
A 17 h 00, sur la RD 671 à Bellebat, un motocycliste a été contrôlé à 153 km/h au lieu des 80 km/h autorisés.

"Ces trois conducteurs ont fait l'objet d'une rétention immédiate de leur permis de conduire" indiquent les gendarmes qui invitent à respecter les limitations et à la prudence sur la route. 



 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
routes économie transports coronavirus santé société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter