Coronavirus : pas de marathon du Médoc en 2020, rendez-vous l'an prochain

A cause de l'épidémie de coronavirus, l'édition prévue en septembre est annulée. / © Marathon du Médoc
A cause de l'épidémie de coronavirus, l'édition prévue en septembre est annulée. / © Marathon du Médoc

En raison de l'incertitude sur l'évolution de la crise sanitaire, la 36e édition du marathon le plus festif au monde est annulée. Une première dans son existence. 

Par Nicolas Morin

Ils pensaient pouvoir attendre jusqu'à mi-juillet avant de prendre leur décision. Mais les organisateurs de l'un des marathons les plus connus au monde ont accéléré leur calendrier. Jeudi 14 mai, sur la page Facebook de l'épreuve, quatre mois avant la course, ils ont annoncé l'annulation de l'édition 2020, la mort dans l'âme: 
"Après concertation des autorités, du monde médical, des membres de notre association, des bénévoles et du monde du vin, nous avons conclu à l'unanimité que, face à la nécessaire distanciation physique et à l'incertitude de cette épidémie, pour préserver l'ADN du Marathon ainsi que la confiance des bénévoles, des châteaux, des partenaires, des coureurs et de la population médocaine, le 36e Marathon des Châteaux du Médoc est reporté d'un an...Nous partageons, chers coureurs, votre grande déception". 
 
Voir cette publication sur Instagram

#marathondumedoc #running #medoc #pauillac

Une publication partagée par Marathon du Médoc (@marathondumedoc) le


8 500 coureurs, 2 000 bénévoles et un nombreux public


Cette décision, "la plus importante prise depuis la création de l'épreuve" selon l'organisation, était inéluctable. Car contrairement à un stade, il est impossible de réguler le très nombreux public qui se masse tout au long des 42 km 195 du parcours. Sans parler de la configuration en elle-même de l'épreuve où les 8 500 concurrents se massent sur la ligne de départ et restent relativement proches pendant de longues heures d'efforts. 

L'autre inconnue qui a pesé, c'est l'ouverture des frontières. En fonction de l'évolution de l'épidémie, les mesures de restriction aux frontières à l'intérieur de l'Europe pourraient être levées dans le courant de l'été, mais sans garantie.

Des coureurs du monde entier

Quant aux frontières de l'espace Schengen, la probabilité est beaucoup plus faible.
Or, les concurrents viennent de toute la planète pour courir le Médoc et vivre son ambiance festive : Chine, Etats-Unis, Brésil, Corée du Sud... De plus, ils pourraient faire l'objet d'une mesure d'isolement de quatorze jours.

Maintenir la compétition, c'était prendre le risque de se priver de ces nombreux coureurs, qui représentent, bon an mal an, soixante-dix nationalités et font aussi la renommée et la popularité de l'épreuve.
 

A l'année prochaine...


La prochaine édition se déroulera donc le 11 septembre 2021, toujours sur le thème du cinéma pour les déguisements et  avec le même enthousiasme confie l'organisation :

Cette épidémie ne va pas entamer notre "folie" pour vous faire vivre des moments inoubliables. Bien au contraire, comptez sur nous.

Les 8 500 concurrents inscrits pour cette année pourront s'inscrire gratuitement pour l'une des trois prochaines éditions. 

Sur le même sujet

Les + Lus