• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Transat Jacques Vabre : l'heure de vérité pour le médocain Lalou Roucayrol

© JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP
© JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP

Le Médocain prendra le départ ce dimanche de la Transat Jacques Vabre aux côtés d'Alex Pella, à bord d'Arkema. C'est l'heure de vérité pour Lalou Roucayrol, qui se frotte à la Transat dans l'espoir d'une victoire lors de la Route du Rhum l'année prochaine.

Par Jeanne Travers

C'est la toute dernière ligne droite pour les skippeurs de la Transat Jacques Vabre. Ce dimanche, 6 multicoques de 50 pieds partiront du Havre pour rejoindre le Brésil. C'est la 9e fois que le médocain Lalou Roucayrol se lancera dans l'aventure.

Et il l'annonce : cette édition 2017, il part pour gagner. Pour lui et son Arkema, c'est un peu l'heure de vérité. Car le skippeur médocain espère bien décrocher la victoire en solitaire sur la prochaine Route du Rhum, après 3 podiums.

"C'est une grosse échéance pour moi l'année prochaine, je l'attends depuis 4 ans", déclare le skippeur. "Le bateau sera vraiment totalement abouti, ça nous permet de prendre de l'expérience pour l'année prochaine".

Mais avant le rhum, le café. Et le Médocain a joué de malchance : sa partenaire sur la course en double, Karine Fauconnier, s'est blessée cet été. L'espagnol Alex Pella l'a remplacée au pied levé. Et le courant semble très bien passer :

Je ne suis pas inquiet. Intuitivement, on a les mêmes façons de fonctionner sur l'eau", rassure Lalou Roucayrol.


Les deux hommes misent sur leur expérience. Alex Pella, recordman du trophée Jules Verne avec Francis Joyon en janvier dernier, est un homme de défis. L'heure de vérité approche.

Ce contenu n'est plus disponible

► Revoir le reportage de Guillaume Decaix et Pascal Lécuyer :

Transat Jacques Vabre : l'heure de vérité pour le médocain Lalou Roucayrol
La Transat Jacques Vabre prendra le départ ce dimanche 5 du Havre. Direction le Brésil. Gros plan sur un Girondin engagé dans la course : le médocain Lalou Roucayrol. Il a du changer d'équipier en cours de préparation. - France 3 Aquitaine - Guillaume Decaix et Pascal Lécuyer

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Didier Bily, champion de France de 50 m handisport

Les + Lus