Michel Sapin, un ministre sur chantier à Bordeaux

© France 3 aquitaine
© France 3 aquitaine

Le ministre du Travail Michel Sapin a accompagné des inspecteurs du travail sur site.

Par Bertrand Lerossignol

video title

VISITE MICHEL SAPIN BORDEAUX

Le ministre du Travail et de l'Emploi Michel Sapin a participé Aujourd'hui lundi à Artigues près de Bordeaux au premier d'une série de séminaires sur le travail et le dialogue social, avec parmi les objectifs premiers "réaffirmer l'autorité de l'inspection du travail".

Le ministre du Travail et de l'Emploi Michel Sapin a participé aujourd'hui lundi à Artigues-près-Bordeaux au premier d'une série de séminaires sur le travail et le dialogue social, avec parmi les objectifs premiers "réaffirmer l'autorité de l'inspection du travail".

Une vingtaine de syndicalistes CGT ont accueilli le ministre à la mairie d'Artigues-près-Bordeaux. Il les a salués alors qu'un de ses conseillers a reçu une délégation de ces représentants syndicaux.

Il a pu revenir par ailleurs sur la politique générale du gouvernement. Il était à même d'apprécier la situation désastreuse de l'emploi, qu'il soit au niveau national, mais aussi au niveau régional, le cap des trois millions de chômeurs est atteint. Le ministre assure qu'à la fin 2013, le chômage se résorbera petit à petit.

L'Etat va investir pour permettre dans le cadre de contrats aidés d'embaucher 150 000 personnes sous l'intitulé d'emplois d'avenir, et 500 000 contrats de génération pour aider les jeunes dans un premier emploi. Le Ministre affirme disposer du budget nécessaire pour mettre en place ces mesures incitatives à l'embauche de la population la plus touchée par le chômage.

Le ministre du Travail envisage de lutter contre la précarité, initiée par le précédent gouvernement en favorisant la flexibilité dans les contrats de travail. Il est favorable au recours plus facile au contrat à durée indéterminé, le CDI, pour les jeunes en priorité. Le caractère social de cette politique est indéniable, donner de l'espoir aux personnes qui travailllent quant à leur avenir dans les entreprises.


Sur le même sujet

L'empreinte de Kelly Slater

Les + Lus