Les plages de Gironde rouvrent ce samedi 16 mai mais pas pour poser sa serviette

Les 20 maires en bordure d'océan et sur le Bassin d'Arcachon viennent d'obtenir le feu vert. Dès samedi, vous pourrez à nouveau profiter de la plage mais uniquement pour marcher ou pratiquer un sport individuel, pas encore pour poser la serviette. 

La plage de Lacanau toujours prisée
La plage de Lacanau toujours prisée © France 3 Aquitaine
C'était la dernière ligne droite. Ce jeudi soir, Fabienne Buccio,  préfète de la Gironde  a réuni les vingt maires concernés en visioconférence. Et elle leur a annoncé ce qu'ils espéraient.  Ils peuvent rouvrir leurs 124 kilomètres de plages à partir de ce samedi 16 mai de 6h à 19h. 
Marie-Hélène Des Esgaulx, maire de Gujan-Mestras et présidente de la communauté d’agglomération du Bassin d’Arcachon Sud,  vient de le publier sur les réseaux sociaux : "les maires ont été entendus par la Préfète de Région"

Littoral sous surveillance

Il a finalement été décidé de rouvrir les plages dès 6h du matin et non 9h pour encourager les pratiques sportives individuelles (footing, surf....). En revanche, à 19h, il faudra quitter les lieux. Une mesure pour éviter les pique-niques au coucher de soleil et les rassemblements festifs de plus de 10 personnes. 

Les forces de l'ordre patrouilleront dans un souci de prévention et d'éducation. Néanmoins, si vous êtes allongé sur la plage ou inactif, ou si vous venez de plus loin que les 100 kilomètres autorisés, vous risquez une amende de 135 euros. 

Lundi 11 mai, la préfète avait reçu les dossiers des maires. Chacun devait y présenter les mesures qu'il envisageait pour rouvrir les plages en toute sécurité.

Contrôle des flux grâce à une entrée différente de la sortie,  affichage des règles sanitaires et agents ou bénévoles pour les faire respecter. Selon qu'il ait une plage urbaine sur le bassin d'Arcachon ou très étendue sur le littoral, chaque maire a rendu sa copie. Copie acceptée ce jeudi soir.  A l'issue de la visioconférence avec les maires, la préfète de la Gironde Fabienne Buccio a fait une courte déclaration : 

Je peux vous confirmer que nous sommes tombés d'accord avec les maires.  On a tous veillé à la cohérence, à être d'accord sur les heures d'ouverture et de fermeture par exemple.

Pas question de s'installer pour bronzer

La préfète a détaillé les modalités d'ouverture 
>  les horaires organisés :  6h/19h. "On n'est pas allé au delà de 19h pour éviter les rassemblements festifs sur la plage. Au départ, on était sur l'idée d'une ouverture à 9h. Mais on a pris en compte ceux qui voulaient aller faire leur footing ou prendre la vague. Il paraît que l'océan, c'est bien mieux le matin. Tout cela je l'ai entendu, compris et accepté"

> l'organisation sur la plage : " On y va doucement. Il ne faut pas oublier qu'il y a encore le virus. On ne veut pas de personnes qui se rassemblent sur la plage. Ce sera ce qu'on appelle une plage dynamique. Les gens marcheront, courront. On n'empêchera pas des parents de jouer avec les enfants mais ce ne sera pas des plages où l'on s'installe pour bronzer." 

Des modalités qui sont valables jusqu'au début du mois de juin a conclu la préfète. 

L'arrêté autorisant la réouverture de toutes les plages de Gironde sera publié ce vendredi 15 mai.

L'enjeu pour les maires était de rouvrir progressivement en toute sécurité pour les commerces et les location saisonnières et de sauver la saison à partir de juin en accueillant essentiellement les Français privés de vacances à l'étranger. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
littoral aménagement du territoire environnement coronavirus/covid-19 santé société