Cet article date de plus de 4 ans

Puisseguin : la cause de l'embrasement élucidée par l'enquête

Huit mois après la funeste collision entre un car transportant des personnes âgées et un poids lourds, l'une des causes de l'accident a été élucidée. Pour les enquêteurs, c'est l'ajout d'un deuxième réservoir de carburant sur le tracteur qui serait à l'origine de la catastrophe.
Début du travail des experts médico-légaux sur le site de l'accident de Puisseguin, le 24 octobre 2015
Début du travail des experts médico-légaux sur le site de l'accident de Puisseguin, le 24 octobre 2015 © S. Esteve pour France 3 Aquitaine
Huit mois d'attente. Les famille des victimes n'ont eu que peu d'éléments pour expliquer cette collision survenue le 23 octobre 2015 sur la départementale 17 entre un car et un poids lourd.

Ajout d'un deuxième réservoir non-autorisé

Le drame résulterait d'un funeste enchaînement de circonstances. Mais l'état de la chaussée et la signalétique sont désormais écartés. 
Le scénario aujourd'hui retenu, est celui de la présence d'un second réservoir installé par le conducteur du poid lourd à l'arrière de son tracteur. 

Dans sa cabine, le chauffeur avait aussi placé près de son siège du matériel dont une tige métallique. Dans la violence du choc, cette barre aurait éventré le réservoir rempli de gasoil. Le produit se serait enflammé d'autant plus rapidement que les vitres brisées du bus auraient créé un appel d'air. 

Le système de climatisation du car aurait accéléré la propagation de l'incendie, piégeant les personnes peu mobiles et précipitant la mort du chauffeur, de son fils et de 41 autres personnes. Ce second réservoir, en cause, n'aurait pas été explicitement autorisée par le constructeur du véhicule. Pourtant certains poids lourds en sont équipés pour des raisons économiques.

Reste maintenant à tirer les conséquences pénales de ces conclusions.  
durée de la vidéo: 01 min 02
Puisseguin : la cause de l'embrasement élucidée par l'enquête ©France 3 Aquitaine

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
accident de puisseguin faits divers