La réplique du trois mâts espagnol la "Nao Victoria" fait escale à Bordeaux

Publié le Mis à jour le
Écrit par Hélène Chauwin
La Nao Victoria
La Nao Victoria

Le bateau espagnol, la "Nao Victoria"  fut le premier navire à boucler le premier tour du monde à la voile de 1519 à 1522. Sa réplique est attendue au port de la Lune ce mardi soir. Il devrait passer sous le pont Chaban Delmas vers 20h30. Il reprendra la mer le 19 octobre dans la matinée. 

Le 8 Septembre 1522, les dix-huit hommes du Capitaine Juan Sébastian Elcano achèvent le premier tour du monde à la voile jamais réalisé. Il aura duré trois ans. Trois années de souffrance pour ces marins espagnols. Ils ont été les premiers à traverser les plus grands océans du monde. Leur voyage a permis de connaître la dimension réelle de la terre.

Ils furent les seuls survivants de "L'Armada de la Route des Epices". Cette expédition composée de 5 navires et 243 membres d'équipage avait quitté Séville le 10 Août 1519 sous le commandement de Ferdinand Magellan.

Une réplique de la "Nao Victoria" était attendue à Bordeaux le week-end dernier. Elle arrivera finalement ce mardi soir. Elle a été construite selon les techniques traditionnelles pendant huit mois avant de prendre la mer. 
De 2004 à 2006, elle a reproduit la première navigation autour du monde. Elle a ainsi montré tout ce que ces navigateurs espagnols avaient découvert.

Le tour du monde par la réplique de la "Nao Victoria"

 

Pratique
Accosté au ponton d'honneur, le navire ouvre ses  sur différents ponts au public. Plus de 120 m2 sont à visiter, des expositions à découvrir à bord (panneaux, vidéo...)

Du mercredi 14 au dimanche 18 octobre, tous les jours de 10h à 18h.
Tarifs : 4 € adulte,  2 € enfant de 7 à 14 ans, gratuit enfant de moins de 7 ans.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.