Saint-André-de-Cubzac : 275 postes à pourvoir dans l'industrie du nucléaire

Publié le Mis à jour le
Écrit par C.O

Plusieurs centaines de personnes se sont précipitées ce matin à l'ouverture du forum de l'emploi a Saint-André-de-Cubzac. Dans ce secteur de Gironde touché par le chômage, 275 postes étaient à pourvoir. 

 Ils étaient nombreux ce matin à l'ouverture des portes du salon. Il faut dire que 275 postes étaient à pourvoir, et dans de nombreux secteurs, pas seulement dans celui du nucléaire.



Depuis plus de 20 ans EDF, à l'origine de ce salon, sous-traite à des entreprises extérieures les opérations de maintenance de ses centrales nucléaires. Il y avait donc du travail ce matin aussi pour des électriciens, que des chaudronniers ou des peintres.



Se sont donc présentés des étudiants mais aussi des demandeurs d'emploi, tous désireux d'avoir un réel contact avec de potentiels employeurs histoire de changer des petites annonces couchées sur papier. Une aubaine pour ces entreprises qui peinent souvent à recruter.

"On a beaucoup de mal dans le Blayais à l'heure actuelle à recruter du personnel. Ici nous allons rencontrer pas mal de jeunes. On va pouvoir former une sorte de "CVtèque" et lorsque le travail reprend nous piochons et nous appelons les candidats", explique Thierry Pouzillou directeur de la société Sietel.



Le forum du GIE ce sont 117 entreprises qui travaillent pour les centrales de Golfech, Cîteaux ou du Blayais.



Voyez le reportage de Patricia Mondon et Sylvie Tuscq-Mounet :
durée de la vidéo: 01 min 52
Un succès qui masque une triste réalité. Plusieurs centaines de personnes se sont précipitées ce matin a l'ouverture du forum de l'emploi a Saint-André-de-Cubzac. Dans ce secteur de Gironde touché par le chômage, 275 postes sont a pourvoir. Les entreprises sont réunies sur la place du Champs de foire .
























Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité