Surf : Une journée extraORdinaire pour la France à Lacanau

Publié le Mis à jour le
Écrit par Laurence Pourtau .

Deux médailles d’or et une d’argent. L’équipe de France ne pouvait pas mieux débuter ses championnats d’Europe de Stand Up Paddle à Lacanau : Titouan Puyo chez les messieurs, et Olivia Piana chez les dames, ont été intouchables ce lundi sur les 5 km de la Technical Race.  

Annoncés favori de ces premiers championnats d’Europe de Stand Up Paddle, qui plus est à la maison, le clan français a parfaitement géré la pression de la première journée et des deux premières courses de cet EuroSup. Trois athlètes engagés, deux médailles d’or et une d’argent. Impossible de faire mieux.


 

Chez les dames, Olivia Piana n’a connu aucune difficulté à s’extirper du peloton de la dizaine de concurrentes pour faire cavalier seul. Quarante minutes de rame pour aller chercher la médaille d’or qui lui était promise. Piana  a littéralement écrasé la course.
Et peut légitimement penser au doublé avec la Longue Distance (16 km) mercredi. La vice-championne du monde 2013 et 3e des World Series en 2014 s’offre un nouveau titre international après une saison (presque) blanche en 2015, marquée par les blessures 

La concurrence s’annonçait plus rude chez les messieurs, notamment avec le Danois Casper Steinfath, champion du monde de la spécialité en 2014 et actuel leader des World Series. Mais assé maître du « surf » sur le moindre bump, Titouan Puyo était bel et bien plus fort

Après une telle première journée, l’équipe de France prend la tête du classement général des nations devant l’Espagne.

Les « raceurs » vont avoir une journée de repos ce mardi avant de s’affronter sur la Longue Distance, mercredi, entre Carcans et Lacanau.

Aujourd'hui, place au Sup Surf avec l’entrée en lice des trois autres Français de l’équipe : Antoine Delpero, Ben Carpentier et Caroline Angibaud. Avec l’arrivée d’une belle houle (1m50), le spectacle sera au rendez-vous. Les finales des deux catégories sont prévues jeudi.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité