Tour de France à Libourne : des retombées économiques immédiates pour les restaurateurs et les hôteliers

Pour être choisie comme ville d'arrivée et de départ du Tour de France, Libourne, en Gironde, a déboursé 250 000 euros. Un investissement qui devrait apporter beaucoup plus d'argent à l'économie locale, notamment les restaurateurs et les hôteliers.
Ville d'arrivée de la 19e étape et de départ de la 20e étape, Libourne mise sur les retombées économiques du Tour et une embellie du tourisme à plus long terme.
Ville d'arrivée de la 19e étape et de départ de la 20e étape, Libourne mise sur les retombées économiques du Tour et une embellie du tourisme à plus long terme. © France 3 Aquitaine

"Aujourd'hui, on est complets. Demain, c'est pareil", se satisfait Elena Fane, réceptionniste dans un hôtel de Libourne qui compte 43 chambres. Si la ville a déboursé 250 000 euros pour accueillir une arrivée et un départ du Tour de France, elle mise sur des retombées économiques beaucoup plus importantes, lors du passage des coureurs, mais également à plus long terme.

"Toute la ville attend ça depuis un moment", souligne Ambre Cheval, conseillère et guide à l'office de tourisme de Libourne. Pendant la journée, l'ambiance semble plutôt calme ce vendredi 16 juillet. Mais depuis quelques jours, les restaurateurs font le plein. 

On sent qu'il y a un engouement pour le Tour de France. Cela faisait un moment qu'on n'avait pas vu vraiment de touristes...Le Tour apporte beaucoup de monde !

Rémi Gogniat, Gérant du restaurant Chez Rémi

En ce moment, "on est peut-être à 110-120 couverts, et hier nous étions à 260 couverts dans la journée, donc c'est plus du double. Le Tour a une portée économique importante pour nous", se réjouit Sabrina Lecocq, gérante du Bistrot Maritime. 
 

→ regardez le reportage d'Elsa Assalit et Delphine Roussel-Sax : 

durée de la vidéo: 01 min 35
Tour de France : quelles retombées pour Libourne ?

Ce samedi 17 juillet, pour l'avant-dernière étape du Tour avant le passage sur les Champs-Elysées, les coureurs partiront pour un contre-la-montre dans les vignes, entre Libourne et Saint-Emilion. 

À partir de 13h05 (Declercq), les départs se feront par intervalle de 90 secondes puis toutes les 2 minutes pour les 85 derniers. Le maillot jaune, Tadej Pogacar, sera le dernier à s'élancer à 17h19.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tour de france cyclisme sport