Cet article date de plus de 5 ans

Une entreprise virtuelle pour apprendre un métier

Les entreprises d'entraînement pédagogique recréent les conditions de travail d'une véritable société. Les élèves ainsi mis en situation se révèlent être plus efficace une fois en entreprise. 60% des stagiaires décrochent um emploi à l'issu de leur formation. Reportage dans une EEP de Libourne.
Virginie travaillait en grande surface, ici dans cette entreprise d'entraînement pédagogique de Libourne gérée par le Greta, elle se forme au secrétariat commercial et au marketing. Son bureau est installé dans la zone du "service commercial" et elle doit gérer mails, commandes et relancer la clientèle. Comme elle le ferait dans n'importe quelle entreprise. Sauf que là, tout n'est qu'exercice. 

Des structures comme celle là il en existe 150 en France et leur taux de réussite est parlant. 60% des élèves décrochent un emploi à l'issu de leur formation.

"Lors de nos suivis des stages, car les élèves font aussi des stages en immersion, on note que la quasi-totalité des entreprises remarquent et identifient les personnes qui sortent d'un parcours en EEP. Elles sont plus opérationnelles et prennent davantage d'initiatives" souligne Anne-Célia Favreau, conseillère en formation continue au GRETA de Libourne. 

Ces formations s'étendent sur quatre mois et alternent entre formation et stage en entreprise. 

Regardez le reportage d'Olivier Prax et Jean-Michel Litvine :

durée de la vidéo: 01 min 32
Une entreprise virtuelle pour apprendre un métier

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
emploi économie société