Cet article date de plus de 3 ans

Viticulture : " la canicule, c'est le meilleur anti-mildiou"

Quelques jours de stress hydrique n'ont pas fait de mal dans les vignobles, au contraire ! À ce stade de maturation des raisins, la canicule qui vient de se terminer en Aquitaine tombe à pic et donne le sourire aux viticulteurs. 
Malgré l'épisode de grêle à la fin du printemps et l'attaque massive du mildiou, les viticulteurs d'Aquitaine sont plutôt sereins alors que les vendanges approchent. Les quelques jours de canicule sont tombés à pic ! 

"La canicule, c'est le meilleur anti-mildiou qui puisse exister" se réjouit Eric Perrin, propriétaire du Château Carbonnieux à Léognan. Car le dévastateur mildiou, Plasmopara viticola pour les intimes, est un parasite qui prolifère par temps humide... 
 

"Si on avait eu ce phénomène canicule en début de saison, au moment où la vigne était fragile, cela aurait été très embêtant" poursuit le viticulteur. Mais à ce stade de maturité, les ceps résistent très bien à quelques jours de stress hydrique. 
 
Vendanges : " la canicule, c'est le meilleur anti-mildiou"

"Nous avons des signes qui nous prouvent que la canicule a été bénéfique" sourit Laurent Cisneros, propriétaire du Château de Rouillac, à Canéjean. "Nous avons une forme de sérénité, mais toujours avec humilité face à cette climatologie qui parfois nous dépasse", ajoute-t-il. 

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vendanges agriculture économie viticulture