Grève interprofessionnelle du 5 octobre 2021 : à quoi s’attendre en Poitou-Charentes ?

Publié le
Écrit par R.B.
Image d'illustration. En décembre 2019, les manifestants rassemblés à Niort contre la réforme des retraites.
Image d'illustration. En décembre 2019, les manifestants rassemblés à Niort contre la réforme des retraites. © Benoît Felace - MaxPPP

Partout en France, ce mardi 5 octobre, les salariés sont appelés à manifester pour défendre leurs droits et protester contre les réformes du gouvernement. En Poitou-Charentes, des rassemblements sont prévus dans les grandes villes, mais les perturbations varient selon les territoires.

À l’appel d’une intersyndicale regroupant la CGT, FO, FSU et Solidaires, tous les salariés de toutes les professions sont appelés à manifester le mardi 5 octobre 2021. Ce mouvement de grève concerne toute la France, mais les prévisions des perturbations varient énormément selon les territoires.

Des cortèges dans les grandes villes de Poitou-Charentes

Pour cette grande rentrée syndicale, les organisations appellent à se mobiliser contre la politique du Gouvernement. Dans le viseur notamment : la réforme des retraites et le recul de l’âge de départ et la réforme de l’assurance chômage. Les syndicats réclament, entre autres, une hausse des salaires, une hausse du SMIC et l’égalité salariale entre les femmes et les hommes. En Poitou-Charentes, plusieurs manifestations sont organisées, notamment dans les plus grandes villes.

Dans les Deux-Sèvres, la manifestation partira à 11 h de la Place de la Brèche à Niort et à 11 h également à Thouars de la Place Flandres-Dunkerque. Le rendez-vous est fixé à 14 h devant la sous-préfecture pour la mobilisation à Bressuire.

En Charente-Maritime, les cortèges partiront à 10 h 30 à La Rochelle comme à Saintes. Les rassemblements débutent respectivement Place de la Motte Rouge et devant le Palais de justice. À Jonzac, la manifestation débutera à 17 h 30 devant la sous-préfecture.

Du côté de Poitiers, c’est à la promenade des cours à 14 h 30 qu’aura lieu le rassemblement. Les revendications seront scandées plus tôt dans les rues angoumoisines, car le cortège entamera sa marche de la Place de la Bussatte dès 10 h.

Pour le moment, les perturbations annoncées concernent surtout les écoles. Mais l’appel à la mobilisation interprofessionnelle pourrait impacter d’autres services, en particulier dans le public. La société de transports de Poitiers, Vitalis, nous indique ne pas avoir reçu de préavis de grève et assure que la circulation des bus sera normale même si "des retards sont possibles autour de 14 h en raison de la manifestation". Du côté de Niort, Tanlib explique également ne pas avoir de personnel en grève, mais précise que la manifestation occasionnera une perturbation. L’arrêt La Brèche ne sera pas desservi à partir de 10 h en vue du rassemblement sur la place niortaise. De son côté, la SNCF prévoit un trafic "quasi-normal" de ses trains.

Un mouvement très suivi dans les écoles

Les seules prévisions de perturbations concernent donc les écoles. À Poitiers, la ville annonce que les services de garde périscolaire et de restauration seront atteints. La mairie dresse donc une liste par service des écoles qui n’accueilleront pas les enfants le matin, le soir ou le midi.

Les écoles rochelaises seront fortement touchées elles aussi. Dans un communiqué, la mairie invite "fortement à garder [son (ses)] enfant(s) à [son] domicile", prévoyant un mouvement très suivi par les enseignants. La restauration scolaire n’étant pas non plus assurée, il est recommandé d’apporter un panier repas. Des perturbations qui risquent de se répercuter également sur les services périscolaires rochelais.

À Niort, la grève sera également suivie dans les écoles. Mais de manière plus hétérogène. Certaines écoles seront très impactées quand d’autres ne le seront pas du tout, comme le précise le site internet de la ville de Niort.

Pour le moment, il n’y a pas d’autres perturbations majeures anticipées, mais en cette journée du 5 octobre 2021 de grève interprofessionnelle et nationale, d’autres difficultés pourraient apparaître. 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.