• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

74e anniversaire de la bataille du Mont-Gargan

© André Abalo - France 3 Limousin
© André Abalo - France 3 Limousin

Traditionnel jour de commémoration au Mont-Gargan en ce dimanche 22 juillet 2018. Anciens combattants et familles de maquisards se sont rassemblés pour se souvenir de ce haut fait de la Résistance en Limousin.
 

Par Hélène Abalo

Comme chaque année, ils sont venus se souvenir. Se souvenir de ce mois de juillet 1944. Entre le 18 et le 24, la bataille fait rage, ici, à 600 mètres d'altitude, à la bordure du plateau de Millevaches, entre les troupes allemandes et les maquisards.

Les alliés avaient, dans les jours précédents, organisé des parachutages de conteneurs de fusils et de colts américains pour soutenir la Résistance et consolider à l'intérieur des terres, le débarquement, mais certains ne savaient même pas s'en servir.
René Arnaud, maquisard dans la 1re brigade de marche du Limousin. / © André Abalo - France 3 Limousin
René Arnaud, maquisard dans la 1re brigade de marche du Limousin. / © André Abalo - France 3 Limousin

Et pourtant, ici, l'appel du Général de Gaulle du 6 juin avait été reçu 5 sur 5. Alors on se bat. On combat. Un combat inégal, mais le courage est l'arme absolue. Les hommes du colonel Guingoin, préfet du maquis, ne lâchent rien.

La stratégie ? Harcèlement et repli.
Les Allemands finissent par se retirer, épuisés par des hommes qui connaissent chaque plant de bruyères, chaque massif de genêts… Le bilan : 38 morts, 54 blessés du côté des maquisards. Les pertes du côté allemand ? Sans doute 10 fois supérieures. Guingoin et ses hommes sont parvenus à ralentir l'avancée de troupes ennemies. Mission accomplie.

 
Résistance en Limousin : cérémonie au Mont Gargan
En Haute-Vienne se tenait ce 22 juillet 2018 un rassemblement devant la stèle de Forêt Haute, sur la commune de Saint-Gilles-Les-Forêts. Un rassemblement destiné à célébrer le 74e anniversaire de la bataille du Mont Gargan qui opposa, en juillet 44, les maquisards de Georges Guingouin aux troupes de l'occupant allemand. 7 jours de combats qui se soldèrent par une victoire de la résistance limousine à laquelle participaient des espagnols anti-franquistes.  - Reportage de Philippe Mallet et André Abalo Montage : Mary Bernhard

Sur le même sujet

Interview de Paul Roche, premier secrétaire fédéral PS de la Corrèze

Les + Lus