• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Un album de jazz dépaysant made in Limousin

© Hang Métiss
© Hang Métiss

Le groupe haut-viennois « hang métiss » vient de sortir son premier album éponyme. Des sonorités originales entre jazz et world music avec la présence d’une percussion méconnue, le hang.

Par Christophe Bodin

C’est un album qui transporte et donne envie de voyager, notamment en Asie. Composé de 12 titres, il est à la fois envoûtant et mélancolique, zen et dansant.

Une musique envoûtante et mélancolique


Originaire de Limoges, le collectif "Hang Métiss" est constitué de Yacha Boeswillwald au hang (percussion en métal), de Frédéric Baudouin (percussions), de Nicolas Ferreira (basse et contrebasse), de Vincent Mondy (saxophone et clarinette) et d'Agathe Denoirjean (vocalises). 

Un premier album autoproduit


Les musiciens et la chanteuse ont réuni harmonieusement leurs talents et leurs multiples influences musicales pour enregistrer cet opus autoproduit et composé par Yacha Boeswillwald. L’album est disponible à Limoges à Point Show et Music Passion, à l'AJJPN de Nexon et au Foyer Rural de Saint Léonard.

Le groupe sera en concert le samedi 7 janvier 2017 au café littéraire à Limoges à 20h et le samedi 28 Janvier 2017 au Centre Culturel Jean Moulin à l'Auditorium à 20h.

 

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Opération péage gratuit jeudi soir à Pau, 1e action des gilets jaunes contre la hausse des taxes

Les + Lus