Limousin : une cellule pour protéger les agriculteurs des vols et agressions

Poser un cadenas, une de solutions pour sécuriser son exploitation agricole / © Martin Cauwel
Poser un cadenas, une de solutions pour sécuriser son exploitation agricole / © Martin Cauwel

La gendarmerie nationale vient de créer une cellule spécifique pour protéger les agriculteurs face à l'augmentation des vols et des agressions dont ils sont victimes. En Limousin, les gendarmes proposent leur aide directe pour sécuriser les exploitations.

Par Martial Codet-Boisse

En milieu rural, les exploitations agricoles sont régulièrement victimes d'actes de malveillance. Une cellule spécifique "Demeter"a été créée par la Gendarmerie Nationale afin de sensibiliser les agriculteurs et leur donner quelques conseils.

On ne laisse pas les clefs de démarrage sur les machines agricoles. On met l'anti-démarrage. Il faut ausi fermer les ouvrants et les sécuriser. enregistrer les numéros de série des machines en cas de vol. (Didier Fressard, adjudant-chef, gendarmerie du Limousin)

Une cellule de conseils aux agriculteurs mise en place par la Gendarmerie Nationale / © Martin Cauwel
Une cellule de conseils aux agriculteurs mise en place par la Gendarmerie Nationale / © Martin Cauwel
Intrusions, vol de matériel ou de carburant, parfois agressions verbales ou physiques. Les atteintes aux biens ou aux personnes arrivent dans certaines exploitations. Au quotidien, la plupart des agriculteurs n'y pense pas.

On peut utiliser des moyens simples à notre disposition comme enlever les clefs de nos tracteurs ou fermer l'atelier mais cela peut être contraignant au quotidien. C'est le jour où l'on aura une bricole que l'on commencera à le faire. (Jean-Marc Alibert, co-gérant d'une exploitation agricole) 

En Haute Vienne, cette forme de délinquance envers les exploitants agricoles est toujours présente, elle a cependant baissé de 24 % l'an dernier. 
0:02 / 1:48 Limousin : une cellule pour protéger les agriculteurs des vols et agressions
La gendarmerie nationale vient de créer une cellule spécifique pour protéger les agriculteurs face à l'augmentation des vols et des agressions dont ils sont victimes. En Limousin, les gendarmes proposent leur aide directe pour sécuriser les exploitations. Intervenants : Jean-Marc Alibert Co-gérant d'une exploitation agricole, Colonel Olivier Médard Chef de la division des opérations, gendarmerie du Limousin. Equipe : Charlotte Boniteau, Martin Cauwel, Sébastien Passelergue.


 

Sur le même sujet

Les + Lus