Coup d’arrêt pour le projet de méthaniseur géant à Saint-Junien-les-Combes

Le tribunal administratif de Limoges a annulé le 12 novembre dernier un permis d'exploitation contesté par 11 riverains.    
 
La préfecture de Haute-Vienne avait donné son feu vert il y a trois ans pour construire à Saint-Junien-les-Combes, au nord du département, un méthaniseur de la taille d'un terrain de foot.    
 
Ce projet avait provoquer une vive inquiétude chez les riverains.

Michel Moreau, président association "Eaux les cœurs", détaille : "58 tonnes par jour de déchets allaient rentrer dans le méthaniseur, avec les odeurs, la proximité du village avec les vents dominants…"

Déchets organiques

C'est le vaste domaine de Berneuil, étendu sur 1 200 hectares, qui souhaite construire cet équipement.
Objectif : produire du gaz à partir de déchets organiques.

Les riverains, soutenus par Limousin nature environnement et la confédération paysanne, ne sont pas opposés au concept, mais au modèle agricole de l'exploitation.

Selon Gaspard Hedde, membre de la Confédération paysanne 87, "un méthaniseur comme celui là demande des déjections des animaux, mais aussi, pour fonctionner en continu, énormément de cultures destinées à l’alimentation animales. Et pour les cultiver, on va continuer à agrandir des parcelles et à raser des haies."  

Appel possible

Le tribunal administratif de Limoges a annulé le permis d’exploitation le 12 novembre dernier.

L'exploitant agricole peut faire appel de cette décision jusqu'au 12 janvier prochain. 
Selon son avocat, il se donne encore un délai de réflexion.

 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement